6:30 - July 20, 2020
Code de l'info: 3473521
Téhéran(IQNA)-De hauts responsables du groupe terroriste Boko Haram / État islamique de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP) ont été tués par les forces militaires nigérianes lors de combats dans le nord-est du Nigéria, a indiqué l’Etat-Major des armées du pays.
Dans un communiqué, le coordonnateur des Opérations médiatiques de défense, le major-général John Enenche, a indiqué que les éléments de l’opération Lafiya Dole ont éliminé le 17 juillet, six terroristes à Kolofata, une communauté à la frontière de la République du Cameroun, dans une tentative de traverser vers l’axe de la forêt de Sambisa. «Peu de temps après le succès de l’opération, l’interception de communication ennemie a confirmé le meurtre d’un haut commandant de Boko Haram nommé Sayinna et d’autres combattants au cours de la rencontre. Les autres terroristes assassinés étaient soupçonnés d’être l’imam et Mansur d’Abu Fatima qui hibernent dans la forêt de Sambisa», a indiqué le porte-parole de l’armée.
 
Selon lui, les troupes poursuivent leur attaque contre les terroristes dans le nord-est, tuant huit éminents dirigeants de la secte dans leur tentative futile d’infiltrer le Super Camp de l’armée, Damasak. Enenche a noté qu’avec l’acharnement des troupes, leur puissance de feu et leurs capacités de manœuvre supérieures, les terroristes ont été dévastés et les autres se sont échappés dans un désarroi total. Selon lui, les succès de l’armée, depuis le début de l’année 2020, sont source de confusion et de disharmonie dans les camps d’insurgés. « Cela est évident par les changements fréquents de direction de l’ISWAP en peu de temps, et cela est en grande partie dû aux nombreuses pertes qui leur sont infligées par les troupes, en hommes, en armes et en équipement », a-t-il déclaré.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: