8:57 - August 15, 2020
Code de l'info: 3473797
Téhéran(IQNA)-En Inde, des émeutes à Bangalore ont éclaté après la publication sur Facebook d’un post jugé insultant à l’égard du Prophète Mohammed ﷺ. Durant ces émeutes, trois personnes ont trouvé la mort.
En effet, le mardi 11 août au soir, une foule en colère à Bangalore est sortie dans les rues pour protester contre une publication portant atteinte au Prophète Mohammed ﷺ. Lors de ces émeutes violentes, un commissariat de police a même été attaqué.
 
Face à ces violences, la police de Bangalore a tiré à balles réelles et a également eu recours à des gaz lacrymogènes afin de disperser la foule en colère. En tout, ce sont plus de 60 policiers qui ont été blessés et 145 manifestants ont été arrêtés. La police a tenu à indiquer qu’un journaliste a aussi été touché. Et parmi les nombreux blessés par balle, trois personnes sont décédées.
 
Tout a commencé lorsque le neveu d’un élu local a posté une publication plus que polémique et portant atteinte au Prophète Mohammed ﷺ. Provoquant rapidement une émeute dans les rues de Bangalore. D’ailleurs, la maison et les véhicules de l’élu ont été incendiés.
 
Un habitant explique au sujet de l’élu :
 
« Un membre de sa famille a publié une photo insultant le prophète Mohamed. Alors des musulmans se sont rassemblés pour manifester leur colère devant chez lui. Cela a dégénéré et ils ont brûlé sa maison. Ensuite, ils sont allés incendier le poste de police. Les rues n’étaient plus sûres donc je suis rentré chez moi.»
 
Le chef de la police de Bangalore a annoncé sur Twitter que le neveu de l’élu a été arrêté pour sa publication. Tout en précisant que la situation était désormais sous contrôle.
 
Pour l’heure, aucune précision n’a été donnée sur le contenu de la publication incriminée. Mais de nombreuses vidéos des émeutes circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques heures. On y voit notamment des habitants forcer le passage du commissariat de Bangalore.
 
 
En Inde, de violentes émeutes ont secoué la ville de Bangalore, où trois personnes ont perdu la vie. Une photo insultante à l’égard de la communauté musulmane serait à l’origine des affrontements.
https://t.co/iVu2ImZc6I
 
— Lisa en direct
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: