11:11 - August 22, 2020
Code de l'info: 3473878
Téhéran(IQNA)-« L’Imam Hossein (as) éclaire le chemin des chercheurs de liberté et de justice, sans distinction de religion, de croyance, de couleur et de race, partout dans le monde », a déclaré l’Hodjat-ol-islam Sayed Sadegh Al-Musawi, religieux chiite irakien, dans une note pour le journal "Al-Shara'", à l'occasion du mois sacré de Muharram et des conditions spéciales de cette année.
« Tous les Imams (as) ont encouragé les gens à visiter le sanctuaire de l'Imam Hussein (as), même en cas de danger, et organisaient des cérémonies de deuil dans leur maison pour garder vivant le souvenir du martyre de l’Imam Hossein (as) pendant ce mois, et encourageaient les chiites à accorder une attention particulière à cet évènement.  
 
L’Imam Sadegh (as) quand le croissant du mois de Muharram apparaissait, pleurait beaucoup et personne n’a vu l’Imam Kazem (as) sourire pendant ce mois, il était très triste et pleurait pendant 10 jours. La commémoration du martyre de l’Imam Hossein (as) est une mission importante pour toutes les générations car l'Imam Hussein (as) a expliqué aux musulmans du monde entier que le dirigeant n'a aucune sainteté et que l'obéissance inconditionnelle au dirigeant n'est pas obligatoire. 
 
L’obéissance est obligatoire si le dirigeant adhère aux enseignements de l'islam et aux règles de la charia, mais s'il s'écarte de ce chemin et opprime les serviteurs de Dieu, l'obligation d'obéissance est supprimée et il est même obligatoire de renoncer à son allégeance et d'empêcher qu’il nuise à l'image de l'islam. 
 
Mais ce qui distingue le mois de Muharram de cette année des années précédentes, est la commémoration de cette douloureuse tragédie dans le contexte de l'épidémie de corona où les gens sont obligés de s'abstenir de ces rassemblements pour se protéger de la maladie. Il faut réfléchir aux concepts de la révolution de l'Imam Hussein (as) et tirer leçon de cette révolution dans la situation actuelle. 
 
L'imam Khomeiny a profité des enseignements d'Achoura dans sa lutte contre le Shah et a établi la République islamique d'Iran dans les années soixante-dix, au vingtième siècle. En 2000, les moudjahidines libanais ont vaincu les sionistes. S'appuyant sur l'amour des Ahl al-Bayt (AS) et s'inspirant de l'école de Karbala, le peuple irakien a renversé le régime de Saddam en 2003, et récemment l'armée irakienne et les forces de mobilisation populaire ont chassé les Takfiris des différentes parties du pays. Aujourd’hui, il est possible d’écouter des conférences à la maison, à la télévision et sur les réseaux sociaux. 
 
Cela n’existait pas dans le passé. Dans ces circonstances, les orateurs ne doivent pas, comme dans le passé, uniquement chercher à faire pleurer les gens bien qu’il soit nécessaire de se souvenir de l'oppression et de la cruauté infligées aux Ahl al-Bayt (as), mais il faut aussi que les orateurs présentent les enseignements de l'école de l'Imam Hussein (as) et leur impact à l'heure actuelle. Si l'Imam Hussein (as) était présent aujourd'hui, il lutterait sûrement contre les corrompus, soutiendrait les pauvres et dirigerait les rangs des opposants aux dirigeants tyranniques ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: