8:14 - November 29, 2020
Code de l'info: 3474928
Téhéran(IQNA)-Les collectifs de citoyens et partis politiques farouchement opposés à la loi sur la "sécurité globale" appellent à une nouvelle mobilisation ce samedi 28 novembre 2020, au départ de la place de la République à partir de 14h.
Alors que le préfet de police de Paris avait déposé un recours pour empêcher la tenue de la manifestation, la tribunal administratif de Paris a confirmé le caractère légal du rassemblement. En conséquence, des stations de métros sont fermées. Pour l'heure, la préfecture de police a annoncé 46 000 manifestants
Nouvel appel à la manifestation pour les opposants au projet de loi "sécurité globale". Les collectifs de citoyens, partis et mouvements politiques organisent ce samedi 28 novembre 2020 à partir de 14h sur la place de la République une "marche des libertés contre les lois liberticides". Ces derniers refusent l'application du projet de loi porté par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur la pénalisation de publications d'images "malveillantes" de policiers. 
 
pic.twitter.com/yTCAMc8HrK
 
— Alexis Poulin (@Poulin2012) November 28, 2020
Depuis 14h30, la place de la République est noire de monde, tout comme le boulevard Richard Lenoir. Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblés entre Bastille et la place de la République, d'où doit partir le cortège de la manifestation. Gilets jaunes, "antifas", mais aussi collectifs de citoyens, syndicats de journalistes, tous se sont donné rendez-vous entre les deux places, la foule est massive. Si la préfecture de police annonce 20 000 personnes présentes, d'autres sources sur place estiment jusqu'à 200 000 le nombre de manifestants. 
 
Le tribunal administratif de Paris retoque l’arrêté d’interdiction du préfet Lallement ! La Marche des Libertés aura bien lieu ce samedi à Paris entre République et Bastille ! #StopLoiSecuriteGlobale Toute l’histoire ici
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: