10:37 - February 27, 2021
Code de l'info: 3475895
Téhéran(IQNA)-Maulana Seyed Kaleb Sadegh Naqavi avait pour préoccupation de renforcer l'unité des musulmans et la coexistence des adeptes des différentes religions en Inde.

Ahmad Reza Zararah, chef de la branche de Qom de l'Assemblée des oulémas de l'Inde, a déclaré que Maulana Seyed Kaleb Sadegh Naqavi, était un des principaux dirigeants musulmans dont la principale préoccupation était de promouvoir la communauté chiite, de renforcer l'unité des musulmans et la coexistence des adeptes des différentes religions.

Seyed Kaleb Sadegh Naqavi, vice-président du Conseil des musulmans de l'Inde et membre de l'Assemblée mondiale des Ahl al-Bayt (AS), est né en 1939 à Lucknow, capitale de l'État indien d'Uttar Pradesh.

Son père, Kaleb Hussein, était un érudit et prédicateur islamique ainsi que son frère, Kaleb Abed. Seyed Kaleb Sadegh Naqavi était un leader chiite de premier plan, mais ses activités sociales et caritatives étaient également étendues et ne se limitaient pas aux chiites. Les sunnites et les adeptes d’autres religions indiennes, bénéficiaient également de ses services.

Maulana Seyed Kaleb Sadegh Naqavi qui était un temps, imam de la prière du vendredi à Lucknow, est décédé le 25 novembre 2020, à l'âge de 81 ans.

Dans un entretien avec l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA), Ahmad Reza Zararah, le chef de la branche de Qom de l'Assemblée des oulémas de l'Inde et proche de Sadegh Naqavi, a expliqué les services religieux et sociaux et les activités de cette personnalité éminente, et déclaré : « Sadegh Naqavi est né en 1939 dans une grande famille chiite de Lucknow. Sadegh Naqavi a commencé ses études à l’école Sultan de Lucknow. Il est ensuite allé à l'Université d'Aligarh où il a obtenu un doctorat en littérature arabe.

مولانا «کلب صادق نقوی» پیام‌آور هم‌زیستی و صلح برای مردم هند بود

Observant la pauvreté, l'analphabétisme et l'ignorance qui régnaient dans la communauté musulmane, il passa sa vie à promouvoir la communauté islamique de l'Inde à travers des activités sociales et éducatives, et encourageait la jeunesse et les adolescents musulmans de l'Inde à apprendre les sciences modernes et expérimentales. Il était compatissant, travailleur et infatigable.

Il a été actif jusqu'à la fin de sa vie. Il parlait couramment l'ourdou, le persan, l'anglais et l'arabe, et fut le premier religieux indien à réciter des chants en l’honneur des Ahl al-Bayt (AS) en anglais, à travers le monde, pendant le mois de Muharram.

En 1984, il a fondé une organisation caritative pour l'éducation et le traitement des pauvres. Après trois décennies, ce centre avait plusieurs écoles, instituts d'enseignement technique, collèges et hôpitaux, et proposait des programmes éducatifs gratuits à des milliers d'étudiants dans le besoin. Il a également été président du collège médical et de l’hôpital de Lucknow.

مولانا «کلب صادق نقوی» پیام‌آور هم‌زیستی و صلح برای مردم هند بود

Il était très populaire parmi les adeptes des autres écoles et utilisait toujours le Coran, le Nahj al-Balaghah et le Sahifa al-Sajadiyya dans ses discours et ses sermons, pour transmettre le message de l'Islam. Maulana Seyed Kaleb Sadegh Naqavi a rencontré le Guide suprême en marge du 8ème Sommet de la Conférence islamique en 1997.

Il a beaucoup travaillé pour l'unité des chiites et des sunnites, et à plusieurs reprises, les sunnites et le Conseil des musulmans lui ont demandé d’être le président de cette organisation, mais il n'a pas accepté parce qu'il avait de nombreuses responsabilités et est resté vice-président de cette importante organisation islamique.

مولانا کلب صادق نقوی، پیام‌آور همزیستی وصلح برای مردم هند / اماده

Il était également secrétaire général de l'Union chiite de l'Inde et membre de l’Association des croyants et des Sadat. Il répétait souvent les paroles de l'Imam Khomeiny qui avait dit que si les chiites et les sunnites s'unissaient, ils deviendraient une puissance unique au monde. Il a donné des conférences dans les centres et les cercles sunnites, et même les extrémistes le respectaient.

Kaleb Sadegh a été qualifié « d'ambassadeur de paix et d'amitié » et les adeptes des différentes religions l'invitaient à leurs cérémonies. Sadegh Naqavi a toujours essayé de maintenir la paix entre les religions en Inde. Dans le cas du différend entre musulmans et hindous, au sujet de la mosquée Babri en 2017, il a appelé les musulmans à accepter pacifiquement la décision du tribunal de céder le site aux hindous.

S'adressant aux musulmans, il a déclaré qu'en cédant une parcelle de terre aux hindous, ils pourraient gagner des millions de cœurs. Sa dernière apparition publique a eu lieu lors des manifestations de 2020 contre l'amendement à la loi sur la citoyenneté, auxquelles il a participé en fauteuil roulant, et où il a exprimé sa solidarité avec les femmes qui menaient les manifestations. Il aurait dit au gouvernement indien dans un message, que s’il n'abrogeait pas cette loi, les femmes et les enfants feraient de sa vie un enfer.

Les obsèques de ce chef religieux de l'Inde ont été célébrées avec la participation de milliers de personnes et la cérémonie de prière sur le corps du défunt a eu lieu en présence de nombreuses personnalités dont l’Hodjat-ol-islam Mehdi Mahdavipour, représentant du guide suprême en Inde. Une autre prière funéraire a eu lieu en présence des sunnites, à laquelle ont également assisté un groupe de religieux et de musulmans chiites.

Après le décès de cet éminent religieux et érudit, le Premier ministre indien, Narendra Modi, a tweeté : « La mort de Maulana Kaleb Sadegh Naqavi, vice-président du Conseil juridique musulman indien, nous a beaucoup attristés. Il a fait beaucoup d’efforts pour la cohésion sociale et la fraternité. Je présente mes condoléances à sa famille et à ses amis ».

مولانا کلب صادق نقوی، پیام‌آور همزیستی وصلح برای مردم هند / اماده

3955863

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: