13:05 - March 01, 2021
Code de l'info: 3475924
Téhéran(IQNA)-La commémoration du 110ème anniversaire de la naissance et du 17ème anniversaire de la mort de Sulaiman Katani, grand écrivain chrétien libanais, se déroule sous la forme d'un webinaire organisé par l’attaché culturel iranien au Liban, le lundi 1 mars 2021, à 11h30, heure de Téhéran, à partir du logiciel de visiophonie (Zoom).

Abbas Khamehyar, attaché culturel iranien au Liban, Ghalib Abdullah Ghanem, président du Conseil supérieur de la magistrature du Liban, l’Hodjat-ol-islam Mohammad Mehdi Taskhiri, chef du Centre pour le dialogue des religions et des cultures en Iran, le prêtre Na’meh Saliba chercheur sur les relations entre l'islam et le christianisme, l’Hodjat-ol-islam Nasser Rafi’i, professeur et directeur du centre d’histoire de l’université Al Mostafa (as), le cheikh Fazl al-Mukhdar, chef du Centre culturel libanais, et le pasteur Toni Ghanem, chercheur sur le dialogue entre l'islam et le christianisme, ont participé à ce webinaire à côté du cheikh Hussein Shahadeh secrétaire général du Centre pour le dialogue des religions, des cultures et du développement du Liban, Sadegh Al-Makhzoumi chef du centre culturel des religions et du dialogue de Najaf Ashraf, Fahd al-Basha écrivain et journaliste, Nayef Ibrahim Mattugh auteur contemporain, Linda Tabush professeure de philosophie et de psychologie à l’Université du Liban, George Mulham Haddad ancien membre du ministère libanais de l'éducation, François Thanios Habiqa chef du mouvement culturel de la région de Baskenta, et Saba Amin Abu Haidar adjoint au maire de Baskenta.

Susan Khalil dirigera le webinaire sur "Zoom Meeting 275 085 8949".

Les personnes intéressées peuvent visionner le programme sur leur téléphone portable, à l'adresse de l'agence de presse Ionews : "http://www.u-news.net/ar/20/10/10/2677/Live-%7C-Unews- Agency.htm ".

Abbas Khamehyar, conseiller culturel iranien au Liban, a écrit dans une note : « Dans les dernières années de sa vie, Sulaiman Katani a été récompensé au Centre culturel « Imam Khomeiny » de Beyrouth au centre de l'UNESCO, lors d'une magnifique réunion en 2000, notre conseiller culturel à Beyrouth l’a également récompensé en 2003, et avant lui, l'imam Musa Sadr lui a rendu visite chez lui, a écouté son discours et a fait les prières dans sa maison. Mais avec la mort de ce grand homme et d’un des principaux écrivains arabes sur la wilayat, son nom s'est progressivement évanoui de sorte que la nouvelle génération a moins entendu son nom et que les anciennes générations en ont moins parlé ».

3956709

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: