8:31 - March 16, 2021
Code de l'info: 3476090
Téhéran(IQNA)-« Israël sera touché par 2000 missiles par jour dans la guerre à venir », a affirmé un haut cadre militaire israélien.

« En cas d’une future guerre avec le Hezbollah libanais, un essaim de 2 000 roquettes et missiles visera chaque jour Israël », a averti lundi le commandant du front intérieur israélien, le major général Uri Gordin.

S’exprimant lors de la Conférence annuelle B’Sheva à Qods occupée, Gordin a affirmé que quelque 2 000 roquettes et missiles seraient tirés en direction d’Israël chaque jour, mettant sérieusement au défi les capacités de défense militaire et civile d’Israël, selon le journal Jerusalem Post. Pour éviter de trop se focaliser sur les grandes faiblesses du régime israélien face à l’axe de la Résistance, le commandant israélien s’est naturellement livré aux menaces et allégations creuses : « Nos ennemis sur divers fronts doivent savoir que si nécessaire, nous pourrons mobiliser une armée puissante qui n’a jamais été vue auparavant ». « Les ennemis d’Israël devraient savoir que le front intérieur israélien est résilient et qu’il l’a prouvé par le passé », a-t-il aussi prétendu.

Toujours selon Jerusalem Post, Tel-Aviv estime que le Hezbollah libanais dispose d’un arsenal d’environ 150 000 roquettes et missiles, dont certains ont la capacité de frapper n’importe quel endroit à l’intérieur de l’entité israélienne.

Il y a quelque temps, le ministre des Affaires militaires israélien, Benny Gantz, a brandi des menaces contre le Liban et le peuple libanais, avant de reconnaître pourtant que les Israéliens paieraient cher toute éventuelle guerre qui éclatait sur le front nord.

Vers la fin février, des images satellites ont révélé l’existence d’une base secrète du régime sioniste près de Qods. La société américaine Planet Labs a relevé des images d’une base israélienne stockant des missiles près de Qods, une base qui n’avait jamais été répertoriée.

Selon le journal Haaretz, la base est située au sud-ouest de Qods et à l’ouest de la ville de Beit Shemesh. Jusqu’à aujourd’hui, sur les cartes d’Israël, cette zone était représentée comme une zone vide et fermée sur les cartes du transport aérien.

Plus tôt, le régime israélien a pris une autre mesure, montrant à quel point il redoutait les missiles de haute précision du Hezbollah. Le régime sioniste a renforcé les mesures de sécurité dans la centrale nucléaire de Dimona, comme le montraient les images satellites fournies par le Panel on Fissile Materials (Panel international sur les matières fissiles qui est un groupe d'experts nucléaires indépendants de 17 pays du monde).

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: