8:12 - April 19, 2021
Code de l'info: 3476395
Téhéran(IQNA)-Le vice-président Fuat Oktay a estimé que la décision de la Cour constitutionnelle de la République turque de Chypre du Nord (RTCN) concernant les cours de Coran a blessé les consciences, « spécialement en ce mois de Ramadan ».

Oktay a informé que des entretiens téléphoniques ont été effectués avec le président de la RTCN Ersin Tatar et le Premier ministre Ersan Saner, conformément aux directives du président Recep Tayyip Erdogan, en vue d’évaluer cette décision et les démarches à suivre.

L’Etat est tenu d’assurer la liberté de culte et de conscience en réalisant les observations et contrôles nécessaires, selon le vice-président turc.

« Si la Direction des affaires religieuses en Turquie peut donner des cours de religion dans un cadre de contrôle étatique, il est naturel que la Direction des affaires religieuses de la RTCN le fasse aussi » a déclaré Oktay.

« Nous accordons de l’importance à la garantie de la liberté de culte et de conscience en RTCN et allons suivre l’affaire » a-t-il conclu.

trt

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: