9:09 - April 28, 2021
Code de l'info: 3476502
Téhéran(IQNA)-Une étude menée à la demande du ministère finlandais de la justice montre que près de 300 000 messages haineux anti-musulmans ont été inscrits en deux mois sur les réseaux sociaux.

Selon sputnik, le rapport a été rédigé d’après l’analyse de quelques 12 millions de commentaires et d’articles parus en finlandais aux mois de septembre et d’octobre 2020. La majeure partie de ces commentaires (97%) apparaissent sur le net dont des plateformes locales.


De même, Twitter et Istagram étaient les hauts lieux de l’apparition des propos de haine. Des blogs, des sites d’information et Facebook se trouvent à la troisième place. Les retweets jouent un rôle important dans la circulation de ces messages et forment 39 % des messages de haine.


Sur le matériel découvert, 62% ont été classés dans la rhétorique haineuse stigmatisant ou généralisant un groupe de personnes, 32% comme insultes, 4% comme étant liées à des caractéristiques personnelles et 2% comme dirigées vers un groupe professionnel. Fait remarquable, 26 pour cent de tous les commentaires identifiés comme discours de haine comportaient le mot «musulman», représentant une tendance claire.


En outre, un autre point important à retenir est que seul un petit nombre d’écrivains semblent produire la plus grande partie du discours de haine. Par exemple, seulement dix utilisateurs individuels représentaient 11% de tous les discours de haine identifiés.


Selon Mari-Sanna Paukkeri, PDG d'Utopia Analytics qui a compilé le rapport, celui-ci s'appuyait sur l'intelligence artificielle, dont la capacité à reconnaître le discours de haine dépendait de la définition fournie par les programmeurs humains.


«Les chercheurs ont exposé ce qui comptait comme un discours de haine, puis le matériel a été transmis à l'intelligence artificielle», a-t-elle expliqué.

3967314

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: