8:47 - May 14, 2021
Code de l'info: 3476682
Téhéran(IQNA)-Présentant ses vœux au peuple tunisien mercredi soir 12 mai à l’occasion de l’Aïd Al Fitr, le président de la République Kaïs Saïed a rappelé que personne ne peut instrumentaliser le Saint Coran ou s’en emparer, et qu’il a préféré honorer les meilleurs parmi ceux qui récitent le Coran au lieu de prononcer une allocution.

“Nous nous tournons vers Dieu pour soutenir nos frères en Palestine afin de nous aider à les appuyer dans leur combat pour récupérer notre terre volée et la mosquée Al-Aqsa”, a dit le chef de l’Etat.


“Personne ne doute que la gestion des affaires publiques dans de telles circonstances n’est pas une tâche facile d’autant plus qu’il est indispensable de prévoir un minimum pour tout le monde afin que la vie soit acceptable et que les équipements publics poursuivent leur fonctionnement. Toutefois, les conditions ne sont pas faciles, surtout pour les pauvres et les misérables”, a observé Kaïs Saïed.


Le président de la République a souligné la nécessité de tirer des conclusions d’un certain nombre d’options, de certaines actions et de certaines réactions.


“Il est indispensable de faire face à ces difficultés, à la fois urgentes et chroniques, car les efforts, qui s’avèrent épuisants, sont soit connus soit marginalisés. Seuls comptent les résultats et les objectifs en fin de compte”, a-t-il conclu.

realites

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: