9:32 - August 09, 2021
Code de l'info: 3477616
Téhéran(IQNA)-L’islamophobie n’est pas simplement un phénomène sociologique et ne peut s’expliquer par une seule raison, a déclaré samedi le président d’un forum de la jeunesse.

L’islamophobie “est une maladie, une anomalie qui émerge avec la coïncidence des dynamiques temporelles et spatiales”, a déclaré le président du Forum de la jeunesse pour la coopération islamique (ICYF), Taha Ayhan, à l’Agence Anadolu (AA).

Notant que le discours contre toutes les religions, y compris l’islam, s’est intensifié à travers le monde, Ayhan a déclaré que les efforts discriminatoires ciblent l’islam en particulier.

“Bien que l’Islam ait été envoyé pour toute l’humanité, qu’il soit une religion commune à l’humanité et qu’il soit accepté comme son héritage commun, il est attaqué comme s’il appartenait à une certaine civilisation et était étranger à toutes les autres”, a-t-il déclaré.

Ayhan a déclaré que des politiciens comme le président français Emmanuel Macron et le chef du Parti pour la liberté aux Pays-Bas, Geert Wilders, essayaient de s’ouvrir des domaines dans la politique nationale et internationale, se positionnant par l’islamophobie.

Rappelant que des efforts pour remodeler l’islam sont en cours dans les pays européens, principalement la France et l’Allemagne, Ayhan a déclaré : « La discrimination contre les musulmans est contraire à la Convention européenne des droits de l’homme, ainsi qu’aux valeurs fondatrices évoquées par l’Union européenne, le Conseil L’Europe et la Commission européenne.”

“Malgré ces droits, les hommes politiques allemands et français recourent à des moyens légaux et votent des lois pour se faire de la place et obliger leurs citoyens à se conformer à un système de croyances qu’ils proposent”, a-t-il déclaré. “Ce sont des efforts qui doivent absolument être condamnés et évités. De toute façon, leurs propres lois et critères démocratiques vont à l’encontre des décisions qu’ils ont prises.”

Soulignant que la fondation d’institutions de groupes de réflexion est nécessaire pour lutter efficacement contre l’islamophobie, Ayhan a déclaré: “Les groupes de réflexion, les chaînes de télévision et de radio ou les unités de presse joueront un rôle sérieux dans la revendication des droits à l’échelle mondiale”.

laminute

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: