7:13 - September 11, 2021
Code de l'info: 3477958
Téhéran(IQNA)-Dans le cadre de la campagne de vaccination de proximité lancée par le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus, une mosquée de la commune populaire de Yopougon (Abidjan) accueille les agents de vaccination.

Une mosquée transformée en centre de vaccination contre le coronavirus, le temps d’une semaine. Pour la seconde fois, la mosquée Rahma de Yopougon, une commune populaire dans l’ouest d’Abidjan, a accueilli une équipe mobile d’agents de vaccination contre le coronavirus.

« Nous avons contacté l’imam qui a bien accueilli l’idée de les associer à cette activité, explique Sylvain N’guessan, agent de santé communautaire, superviseur de cette activité. Il nous a beaucoup aidés dans la communication et les gens ont répondu favorablement. »

À l’entrée du lieu de culte, une affiche placardée sur le mur renseigne : « vaccination COVID-19 ici ». Dans la cour de la mosquée, la même affiche conduit les usagers vers le lieu où attendent les cinq agents de santé communautaire. « Toutes ces affiches, c’est l’imam et son équipe qui les ont faites. C’est dire comment ils se sont impliqués pour la réussite de la vaccination, confie le superviseur. En général les gens sont un peu réticents mais en passant par les chefs de quartiers et les guides religieux la communication passe plus facilement car les gens se reconnaissent en eux. »

« faire confiance aux spécialistes »
Depuis dimanche 5 septembre, musulmans ou non, ils sont chaque jour une vingtaine en moyenne à se faire vacciner au sein de la mosquée. « C’est ma maman qui m’a informé que je pouvais faire le vaccin contre le coronavirus ici, explique Sékou Bakayoko venu faire sa première dose de vaccin. C’est important parce que ça peut nous protéger contre la maladie. »

Avant d’être contacté par les agents de santé, Vakaramoko Bamba, l’imam de la mosquée Ramah sensibilisait déjà ses fidèles sur les gestes de barrières et les mesures sanitaires. Avec l’arrivée des vaccins contre le Covid-19 début mars, l’imam qui a lui-même reçu le vaccin a encore poursuivi sa campagne de sensibilisation en invitant les fidèles à « faire confiance aux spécialistes ». « On avait beaucoup de doutes, souvent des suspicions, mais ce sont des doutes qui se dissipent au fur et à mesure, assure l’imam. Si des spécialistes nous conseillent quelque chose, c’est à l’issue de beaucoup de recherches. Nous devons faire confiance et adhérer en comptant sur Allah. »

Mercredi 8 septembre, dernier jour de cette deuxième vague de vaccination à la mosquée Ramah, l’équipe de Sylvain N’guessan remballe ses affaires avec un sentiment de satisfaction. « Nous avons reçu plus de 600 doses et avons administré plus de la moitié. Nous avons reçu plusieurs personnes venues faire leur deuxième dose d’AstraZeneca mais elles n’ont pas pu être vaccinées parce que nous n’avions que le vaccin Pfizer. Nous les avons orientés vers les autres centres de vaccination. »

« se faire vacciner, c’est appliquer les recommandations de l’islam »
En Côte d’Ivoire, la communauté musulmane est très active dans la campagne de sensibilisation contre le coronavirus. Jeudi 2 septembre, le Cheick Ousman Diakité, président du conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim) a réitéré l’appel de l’organisation musulmane à tous ses fidèles à se faire vacciner contre le coronavirus. « C’est un devoir de se faire vacciner pour augmenter nos chances de vie face à cette maladie, rappelle le président du Cosim. Si vous ne le faites pas, vous n’appliquez pas les recommandations de l’islam. Nous encourageons tous nos fidèles à se faire vacciner, et pour donner le bon exemple nous avons organisé des séances où tous nos imams se sont fait vacciner. »

À la date du 7 septembre, la Côte d’Ivoire qui connaît une recrudescence des cas positifs au coronavirus compte au total 57 293 cas confirmés dont 1 640 actifs et 488 décès. Le pays a entamé sa campagne de vaccination en mars, et totalise au 7 septembre 1 477 179 doses de vaccins administrés.

la-croix

Tags: ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: