10:55 - October 03, 2021
Code de l'info: 3478216
Téhéran(IQNA)-Des groupes palestiniens ont publié une déclaration conjointe condamnant le régime de Bahreïn et l’accueil du ministre israélien des Affaires étrangères qu’ils ont qualifié de trahison.

Les groupes militants palestiniens, Hamas, Jihad islamique, Comités de résistance, Résistance populaire, Front populaire, Moudjahidine et Azadegan, ont publié une déclaration conjointe pour condamner la visite de Yair Lapid et l'ouverture de l'ambassade sioniste à Bahreïn, considérées comme une trahison de l'islam, des peules arabe et des peuples de Palestine et de Bahreïn.

L'ayatollah Cheikh Issa Qasim, chef du Mouvement islamique bahreïni, et le mouvement al-Wefaq ont aussi condamné cette visite.

« L'établissement d’ambassades sionistes dans les capitales arabes, est contraire à la volonté des nations arabes de libérer la Palestine et de la sauver de l'occupation des sionistes. Cela ne fera qu’augmenter le désespoir, l'humiliation et la haine de la plupart des nations, et le régime d'occupation ne sera pas en mesure de se protéger de cette colère grandissante », ont-ils déclaré.

Khedr Habib, un des dirigeants du Djihad islamique, a déclaré que la visite du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, à Bahreïn, était une conspiration et une tentative de détruire l'identité de la région, et que l 'ambassade israélienne à Manama, était un centre d'espionnage de ce régime.

Ibrahim al-Aradi, directeur du bureau politique de la coalition, dans une interview accordée à Al-Alam, a souligné que l'ouverture de l'ambassade du régime d'occupation à Manama, faisait suite au retrait des Etats-Unis de la région, et avait pour objectif de consolider le pouvoir d'Al-Khalifa et de faire de Bahreïn une zone militaire et de renseignement.

« Les Bahreïnis considèrent Al-Khalifa comme un traître. Sans le soutien américain et britannique, ce régime s’effondrerait », a-t-il dit.

4001614

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: