10:31 - October 27, 2021
Code de l'info: 3478508
Téhéran(IQNA)-L’objectif le plus important de la 35ème Conférence internationale sur l'unité islamique, organisée à Téhéran, était la poursuite sérieuse de la question de l'unité de l’Oummah, à partir d’un dialogue entre les représentants des différentes écoles islamiques.
Ismail Bukasa, représentant de l'Université internationale Al-Mustafa (psl) au Congo, et militant des droits de l'homme, dans une courte interview avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna), en marge de la conférence, a parlé de l'importance de l'unité entre les écoles islamiques et les musulmans, et a déclaré : « Sans une véritable unité entre les musulmans, l'islamophobie augmentera de jour en jour et finira par nuire à l'islam. C'est pourquoi nous devons tous ensemble lutter contre l'islamophobie. 
 
Au Congo, les dirigeants chiites et sunnites se rencontrent régulièrement, et tiennent des réunions pour discuter des problèmes et des préoccupations des musulmans. Il est préférable pour nous tous, que les sunnites et les chiites restent fidèles à leurs croyances et jouent en même temps, un rôle dans la croissance et la propagation de l'islam.
 
Des événements comme cette conférence, peuvent aider les musulmans à parvenir à un discours commun et à des positions communes. Les relations entre les chiites et les sunnites au Congo, se sont améliorées et il n'y a aucun problème avec la religion.
 
Dieu soit loué, au cours des 10 dernières années, les relations entre chiites et sunnites se sont également améliorées et les dirigeants, chiites et sunnites, se rencontrent régulièrement pour régler les problèmes que connaissent les musulmans ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: