6:37 - December 07, 2021
Code de l'info: 3478984
Téhéran(IQNA)-Un média allemand a suspendu 4 de ses journalistes arabes et lancé une enquête indépendante contre eux pour avoir publié des contenus « antisémites » sur les réseaux sociaux, suspendant sa coopération avec la chaîne de télévision jordanienne Roya sous pression des autres médias allemands.

Ce alors que cette télévision est en faite une chaîne anti-israélienne, loin d’avoir une position raciste contre une ethnie ni une religion. En d’autres termes, les médias allemands considèrent ouvertement l’opposition au sionisme comme antisémitisme.

Dans les conditions où l’Allemagne est toujours sous pression du lobby sioniste en raison des crimes commis par les Nazis contre les juifs, ce lobby profite de l’histoire noire de l’Allemagne comme un instrument pour réprimer les activistes anti-sionistes et les politiques d’occupation d’Israël.

Le journal allemand Süddeutsche Zeitung a précisé dans un rapport que plusieurs employés du secteur arabe de Deutsche Welle et un collègue indépendant de ce média avaient publié des contenus antisémites sur les réseaux sociaux.

Selon ces accusations, Deutsche Welle a decidé de suspendre ces journalistes et de lancer une enquête indépendante pour élucider les circonstances.

Le directeur de la fondation Deutsche Welle, Peter Limbourg, a souligné qu’il ne tolérerait le moindre antisémitisme.

Limbourg a ajouté que les propos attribués à certains employés de Deutsche Welle étaient « en contradiction avec les valeurs auxquelles nous sommes attachés tous, à Deutsche Welle ». « Nous avons dans cette fondation, a-t-il souligné, des lois claires contre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, et ces lois sont applicables à tous les employés, sans tenir compte de leur lieu et leur relation. »

Par ailleurs, le journal « Bild » a accusé cette instance allemande de coopérer avec les instances anti-israéliennes et de ne pas reconnaître son droit à l’existante. Bild entendait par ces intances, la télévision jordanienne Roya qui critique les politiques usurpatrices du régime sioniste.

A la suite de ces pressions, Deutsche Welle a décidé dimanche de mettre fin à sa coopération avec la chaîne Roya, en raison de la publication des contenus anti-israéliens et antisémites.

Ce n’est pas pour la première fois que Deutsche welle se rend aux pressions dans le dossier israélien. En Mai dernier, après l’agression sauvage du régime sioniste contre les Palestiniens, il avait restreint les rapports critiquant Israël, sous prétexte de la responsabilité spéciale envers le gouvernement juif en raison de l’holocauste.

Un document intérieur de deux pages qui vient d’être récemment publié sur les réseaux sociaux, parle de l’héritage de l’holocauste et de la responsabilité spéciale de l’Allemagne envers Israël qui constitue la base de la constitution et de la politique étrangère de ce pays.

4018981

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: