10:12 - January 12, 2022
Code de l'info: 3479393
Téhéran(IQNA)-À l'approche de la deuxième année du mandat de Joe Biden à la Maison Blanche, la question que se posent maintenant les critiques et les experts politiques, est de savoir dans quelle mesure l'administration Biden a réussi en matière de politique étrangère. 

Hormis le sujet brûlant du retour des États-Unis aux discussions sur le nucléaire iranien, l'administration Biden semble être confrontée à divers problèmes au Moyen-Orient, notamment avec ses deux alliés politiques dans la région, le régime sioniste et l’Arabie saoudite.

Dans une interview avec l’Agence iranienne de presse coranique (IQNA), Neven Andjelic, expert en affaires internationales et professeur à l’Université de Londres, a décrit les plus grands défis que connaitra l'administration Biden au cours de sa deuxième année de mandat, et a déclaré : « Les défis auxquels le président américain est confronté, sont divers, notamment au Moyen-Orient. En premier lieu, il doit résoudre les problèmes du processus de paix palestino-israélien qui existent depuis des décennies. Il y a aussi les guerres par procuration, en Syrie et au Yémen, dont les conséquences catastrophiques ont affecté non seulement les populations de ces pays mais aussi les pays voisins, et l'accord nucléaire avec l'Iran qui bien qu'il ne soit pas sous les projecteurs, a un impact sur d'autres dossiers. 

عربستان، حامی توافق ایران و آمریکا خواهد بود

 L’amitié entre Israël et plusieurs pays arabes du Golfe Persique, existe depuis des années, les effets de ces relations dépendent du nombre de groupes de Palestiniens qui l'acceptent, mais cela peut rendre les Palestiniens plus radicaux car ces solutions ne peuvent pas réellement être mises en œuvre. Il y a des éléments réalistes qui empêchent de parvenir à un accord. Depuis 1948, nous avons vu des générations de Palestiniens nés et vivre en tant que réfugiés. En revanche, on constate que les personnes nées trente ans après, ont légalement acheté leur bien. Il n'y a pas de solution vraiment moralement acceptable pour les citoyens palestiniens. Personnellement, je ne soutiens pas le plan à deux pays. Contrairement à ce que disent les médias et certains politiciens, ce plan soulève des doutes quant à la manière dont l'État palestinien indépendant disposera de sa propre armée et pourra mener des attaques d'artillerie, et comment Israël autorisera la présence d'une armée en Palestine. Ceux qui ne sont pas satisfaits de cette solution chercheront à saper l'accord. La guerre va donc continuer et je suis très pessimiste sur l'avenir de ce plan.

عربستان، حامی توافق ایران و آمریکا خواهد بود

Pour ce qui est de l’Iran, je pense que le président Biden et les membres de son administration tentent de revenir à l'accord initial conclu en 2015, dont le président Trump s'est retiré en 2018. Avec la levée des sanctions, la situation économique s'améliorera de manière significative. Les grandes puissances comme la Chine et la Russie, veulent que l'Iran respecte l'accord. L'augmentation du taux d'enrichissement, contrairement à ce qui était convenu (environ 3,5 %), inquiète les Américains, et d'autre part, nous avons la diplomatie des puissances européennes, qui est importante car les Iraniens et les Américains ne se parlent pas directement. Si un accord est conclu entre l'Iran et les États-Unis, l'Arabie saoudite le suivra.


Les questions de santé sont un problème qui peut affecter le président et son gouvernement. Les États-Unis comptent le plus de victimes du Covid-19.

عربستان، حامی توافق ایران و آمریکا خواهد بود

Dans le domaine de la politique étrangère, la principale préoccupation est l'essor de la Chine. La Chine et la Russie sont deux puissances dominantes, à la fois économiquement et politiquement, ainsi que militairement, et c'est ce que la politique étrangère américaine va tester. Toutes les autres questions sont d'importance secondaire par rapport à la concurrence avec la Chine. Dans le cas de la Russie, par exemple, les Américains n'exercent pas beaucoup de pression de peur qu'une éventuelle alliance russe avec la Chine, mette en danger leur domination dans le Pacifique et dans le monde ».
4027295

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: