11:44 - January 15, 2022
Code de l'info: 3479422
Téhéran(IQNA)-« La culture islamique est notre culture commune. Les extrémistes doivent être tenus à l'écart des activités culturelles autant que possible », a déclaré Emin Güneş, l’écrivain et juriste turc.

Dans une interview avec l’Agence iranienne de presse coranique (IQNA), il a déclaré : « La culture islamique est notre culture commune. Les éléments sectaires et extrémistes doivent être tenus à l'écart des activités culturelles autant que possible. L'islam n'était pas initialement divisé en écoles, qui sont des blessures au corps de l’islam et des plaies qu’il faut soigner.

Si l’annonce de Ghadir Khumm où l’Imam Ali (as) a été désigné comme successeur du Prophète de Dieu, a été ignorée, comment la succession du prophète (psl) a-t-elle été décidée sans consultation et sans demander l’avis de la famille du Prophète, en particulier de l'Imam Ali (as) !

Cependant, il n'est pas impossible de revenir sur ces erreurs aujourd'hui. En consultation, nous pouvons choisir pour l’Ummah musulmane, une direction, un imam ou un calife (une personne pieuse et digne), et une assemblée commune de sorte que les frontières et les parlements nationaux soient préservés, mais doivent respecter les décisions prises par l'Assemblée commune.

Une nation idéale devrait être sous un seul drapeau et les frontières devraient être supprimées, mais cela semble pratiquement impossible et du domaine des illusions. Cependant, des facilités transfrontalières, une force de défense, une monnaie et un marché économique commun peuvent être créés, et un D-8 (huit pays musulmans en développement) peut être relancé et élargi. La coopération peut commencer immédiatement pour la libération de Jérusalem, des soldats de chaque État de l’Ummah islamique peuvent être recrutés en proportion de la population des différents pays, et une force aérienne, navale et terrestre peut être établie.

Afin de contrecarrer les conspirations des ennemis, nous devons suivre la voie de notre meilleur enseignant et guide, le Prophète Muhammad (PSL). Nous ne devons pas oublier que Dieu a fait de nous des frères. Ce n'est pas à nous de choisir nos frères. Les gens sont plus touchés par l'action que par les mots. Nous devons faire de nos vies des modèles comme l'imam Khomeiny qui a continué à vivre de façon très simple après la révolution islamique. Cela a été plus efficace que des milliers de livres.

Le luxe des dirigeants, dans les pays islamiques surtout, les pays bordant le Golfe Persique, n’échappe pas aux yeux de nos ennemis. Ceux qui parlent comme Aaron et vivent comme Qarun ne font que faciliter le travail de nos ennemis. Les médias peuvent rapidement et facilement refléter ces contradictions.

Les rencontres, la conversation et la communication doivent d'abord avoir lieu dans le monde réel, puis être transmises aux réseaux sociaux et à l’Internet. Autant que je sache, l’Agence de presse Iqna est la première qui travaille dans ce domaine, et ses activités se diversifient et s'étendent de jour en jour.

Le Coran est l'axe de l’Ummah et en tant qu'Ummah islamique, devons coopérer sur les questions sur lesquelles nous sommes d'accord. Je présente mes félicitations à l'Agence de presse IQNA, et j'espère sincèrement que cette agence de presse aura une chaine de télévision dans plusieurs langues, et opèrera dans notre pays ».
4010324

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: