21:04 - March 20, 2022
Code de l'info: 3480127
Téhéran(IQNA)-Ce qui suit est le texte intégral du message publié le 20 mars 2022 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, à l'occasion de Norouz, le Nouvel An iranien [20 mars 2022- 19 mars 2023].

« Au nom d'Allah, le tout M​iséricordieux, le très Miséricordieux
 
Louange à Allah, Seigneur de l'univers, et paix et salutations à notre Maître, Muhammad, et à sa Lignée pure !
Ô Toi qui fais évoluer les cœurs et les regards !
Ô Toi qui administres l'alternance du jour et de la nuit !
Ô Toi qui transformes les circonstances et les états d'âme !
Change notre état en le meilleur des états ! 

Je voudrais présenter mes félicitations à l’occasion de Norouz et de l'arrivée d'une nouvelle année, du renouveau de la nature et des nouveaux jours. Cette année, Norouz coïncide avec les journées du milieu du mois de Cha’ban qui sont celles du Soleil brillant de l'univers : l'Imam du Temps (que nos âmes soient sacrifiées pour lui). Je tiens à féliciter la grande nation iranienne et toutes les nations solidaires et unies, à cette occasion. En particulier, je souhaite féliciter les familles estimées des martyrs - ces familles patientes et honorables - que Dieu ne prive pas la nation iranienne et ne nous prive pas de l'existence bénie de ces familles estimées. Je félicite également les chers invalides de guerre et leurs familles patientes, ainsi que les serviteurs dévoués de la nation iranienne dans différents domaines - y compris dans le domaine de la santé, de la sécurité, de la résistance et de la science. Je félicite toutes ces chères personnes à l'occasion de cette fête et de ces journées agréables.

Une autre année s'est écoulée. L'année 1400 [du calendrier solaire iranien] est terminée avec ses moments doux et amers, et ses hauts et ses bas qui sont naturels dans la vie. La vie est une combinaison de ces hauts et de ces bas, et de ces moments doux et amers. Je souhaite souligner quelques moments importants, significatifs et doux que la nation iranienne a connus [cette année] : l'un d'eux a été les élections qui ont été vraiment importantes et magnifiques. En dépit de la pandémie qui était à son apogée au début de l’année 1400, les gens se sont rendus aux urnes et ont voté. C'est très important. Cela s'est produit à un moment où le rassemblement de deux personnes dans un même lieu, était dangereux. À cette période, nous avons été témoins de taux importants de mortalité avec 500, 600 et peut-être même plus (de décès). C'est dans ces circonstances que les élections ont eu lieu. Les gens sont allés aux urnes dont le résultat a été une nouvelle administration qui est venue dans l'arène. Une administration qui, d’après ce que l’on voit, est une administration populaire qui s'intéresse aux mouvements et aux objectifs du peuple, et se déplace sur des rails différents de ceux de l’honorable administration précédente, et qui a heureusement ravivé l'espoir du peuple. Ce fut l'un des sommets et des points culminants des événements vécus par la nation iranienne.

Un autre point saillant a été la confrontation sérieuse avec la pandémie du Coronavirus qui a été combattue au vrai sens du terme. Les taux de mortalité sont passés de plusieurs centaines par jour à 18, 20 à un moment donné. Bien que les taux de mortalité aient à nouveau augmenté dans une certaine mesure, la différence entre ces jours-ci où, Dieu soit loué, le vaccin est disponible pour tout le monde, et ces jours-là, est remarquable.

Un autre point saillant a été le progrès scientifique et technologique. Un exemple (de ces progrès) a été la production de différents types de vaccins, dont certains ont reçu une confirmation mondiale. Il y a eu d’autres mouvements scientifiques et technologiques, allant de la production de vaccins au lancement de satellites. Dieu soit loué, le pays a été témoin d'un travail important dans tous les domaines. Ce furent les points culminants de l'année 1400. Il y a eu également d’autres événements et d'autres moments agréables dans le pays.

Il en est de même dans le domaine international. L'un des événements les plus agréables qui se sont produits en 1400, a été la reconnaissance par les Américains, ces derniers temps bien sûr, de leur défaite « humiliante » dans leur « politique de pression maximale » menée contre l'Iran. Le terme « humiliant » est le terme qu'ils ont eux-mêmes utilisé. C'était un événement important. La nation iranienne a remporté la victoire. C’est la nation iranienne qui a eu ce mérite dont personne ne peut s’accaparer. C'est la résistance de la nation iranienne qui a permis une si grande victoire. D’autres événements ont également eu lieu, que ce soit à proximité ou loin de nous, qui bien sûr, ont tous montré la justesse du chemin pris par la nation iranienne contre (le front de) l'Arrogance. Tous ces événements ont montré que la bonne voie est celle que la nation iranienne est en train de parcourir, contre l'Arrogance. Eh bien, c’étaient les moments agréables

Nous avons également été témoins de moments amers, dont les plus graves et les plus importants, à mon avis, ont été les problèmes de subsistance de la population, la hausse des prix et l'inflation. Eh bien, ces problèmes doivent certainement être résolus. Ce sont des problèmes que l’on peut résoudre. Ce sont des problèmes économiques, dont une partie, je l'espère, sera résolue cette année. Tous ne peuvent pas être résolus en même temps. Ils seront résolus au fur et à mesure. Il n’est pas réaliste de faire preuve d'impatience et d'empressement, et de dire qu'ils doivent être résolus sur le champ. Cependant, j'espère que certains de ces problèmes seront résolus au cours de l'année 1401, qui est la première année du nouveau siècle – le 15ème siècle du calendrier solaire.

Les années précédentes, j'ai choisi comme slogan de l'année pour orienter les responsables – plus particulièrement le pouvoir exécutif et en marge, le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire et le peuple quand ces questions les concernent - Certaines années, de bonnes réalisations ont été faites. Bien sûr, certaines années, nous avons été également témoin de négligences. En 1400, j'avais choisi comme slogan « Production : soutien et élimination des obstacles ». De bons travaux ont été réalisés et se poursuivent, et ils doivent être poursuivis. Ces dernières années, j'ai choisi la « production » comme pivot du slogan de l'année, accompagné d'autres termes descriptifs. La raison est que la production est la clé de la résolution des problèmes économiques du pays. La production nationale est la principale voie pour surmonter les difficultés et les problèmes économiques du pays. En d'autres termes, les questions économiques les plus importantes du pays seront résolues par la production, par la stimulation de la production et par l’amélioration de la production nationale. C'est la nature de la production.

C'est pourquoi nous avons mis l'accent sur la production, car elle stimule la croissance économique, crée des emplois, réduit l'inflation, augmente les revenus des habitants et apporte le bien-être. En outre, elle a également des effets psychologiques, car elle renforce la confiance en soi nationale et crée un sentiment de dignité dans la nation. La production a ces pouvoirs. La production nationale est un élément important si elle est réalisée de la meilleure façon possible, si Dieu le veut. C'est la raison pour laquelle j'ai souligné l'importance de la production, ces dernières années. Et cet accent a été plutôt efficace et a eu de bons résultats. Cette année aussi, je souhaite mettre en avant la production, mais avec des niveaux différents et de nouvelles facettes. Je souhaite mettre l'accent sur une production qui génère l'emploi et soit basée sur le savoir. Nous devons encourager la production basée sur le savoir – dont dépendent les nouvelles avancées scientifiques - et la production génératrice d'emplois. Bien sûr, tous les modèles de production sont générateurs d'emplois, mais certains n'en créent pas beaucoup bien qu'ils nécessitent d'énormes investissements. Certains autres par contre, créent de nombreuses opportunités d'emploi. In cha Allah, je développerai cela dans le discours de demain [discours du Nouvel An du Guide suprême].

Si nous faisons de la production basée sur le savoir le critère principal, et si nous poursuivons un type de production basée sur le savoir avec les caractéristiques que je mentionnerai dans le discours du Nouvel An, je pense que nous assisterons à des progrès tangibles et à une bonne avancée dans tous nos objectifs économiques. Il en va de même pour la production génératrice d'emplois. Par conséquent, le slogan de cette année est une « Production basée sur le savoir et génératrice d'emplois ». Nous sommes à la recherche ce modèle de production. Bien sûr, je tiens à souligner, comme je l'ai fait l'année dernière, que les responsables ne doivent pas se contenter d'écrire ce slogan sur l'en-tête de leur organisation, ou de poser dans les rues, des panneaux avec ce slogan. Ce n'est pas la principale chose à faire. La principale chose à faire est de formuler des politiques. Bien sûr, d’après ce que je vois, cette administration va, In cha Allah, progresser compte tenu de la diligence de l'honorable Président et de celle de ses collègues. En d'autres termes, In cha Allah, ce slogan ne restera pas lettre morte et plus on fera des efforts, mieux ce sera.

J'espère qu'Allah, le Très-Haut, bénira la nation iranienne à l’occasion de cette fête, au cours de cette nouvelle année et de cette opportunité d'un an, et qu'Il rendra les gens heureux, les fera vivre dans la joie, réjouira les cœurs des gens et réjouira les âmes pures de nos chers martyrs et l'âme de notre magnanime imam Khomeiny (que Dieu soit satisfait de lui). J'espère qu'Allah, le Très-Haut, enverra nos salutations et notre respect au Grand Imam du Temps (que nos âmes soient sacrifiées pour lui).

Avec mes salutations et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent ! »
khamenei.ir

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: