7:54 - March 29, 2022
Code de l'info: 3480197
Téhéran(IQNA)-La 4ème édition du concours de mémorisation, de lecture et d’interprétation du saint Coran a pris fin hier dimanche, 27 mars 2022, dans la ville de Mamou. Pendant 4 jours, les candidats se sont mesurés dans 7 catégories.

La cérémonie de clôture a mobilisé à la grande Mosquée d’Almamya, les autorités administratives, de nombreux sages et leaders religieux ainsi que des citoyens, a constaté sur place Guineematin.com à travers son correspondant local.

Ce concours, qui a débuté le 23 mars dernier, a réuni 124 candidats, dont 21 filles, venus de 25 foyers coraniques de la préfecture de Mamou. Ces jeunes garçons et filles se sont mesurés dans 7 catégories différentes pour sortir les meilleurs de chaque catégorie. Au terme de la compétition, 100 lauréats ont été retenus, dont 18 filles.

Présent à la cérémonie, l’inspecteur régional des affaires religieuses de Mamou, Elhadj Amadou Kolon Barry, a dit toute sa satisfaction devant la réussite de cette activité. « Chers frères et sœurs en islam, chers participants, par la grâce d’Allah, nous arrivons au terme de la 4ème édition du concours préfectoral de mémorisation, de lecture et d’interprétation du saint Coran. Nous avons une satisfaction totale de voir le livre d’Allah dans les cœurs de nos enfants, nos héritiers, nos futurs imams et serviteurs du coran. Nous remercions également tous ceux et celles qui ont contribué financièrement, physiquement et moralement à la réalisation de ce concours. Nous invitons tous les parents d’inscrire les enfants dans les foyers coraniques qui contribuent efficacement à l’éducation et à l’émancipation des enfants. Un enfant doublement formé devient automatiquement un cadre normal. Nous remercions aussi tous les formateurs, qu’ils sachent que le meilleur parmi nous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne », a-t-il laissé entendre.

Même son de cloche chez Aly Badra Camara, gouverneur de région de Mamou, qui a félicité les lauréats et invité à la fraternité dans notre pays. « Nous sommes très heureux de cette belle initiative dans notre région. Cette compétition nous aidera à bien éduquer et former nos enfants. Cette rencontre religieuse permet de préparer nos futurs candidats qui vont représenter notre région lors du prochain concours national à Conakry pendant le mois de Ramadan. Nous invitons tout le monde à l’union, à la fraternité pour une Guinée heureuse et développée comme nous le recommande notre religion. Donc, félicitations aux lauréats et nos encouragements aux autres qui n’ont pas eu la chance d’atteindre les notes recherchées par les membres du jury », a dit le gouverneur.

A noter que ce concours a permis de sélectionner les candidats devant présenter la préfecture de Mamou au concours national de lecture, mémorisation et d’interprétation du saint Coran prévu pendant le mois de Ramadan prochain à Conakry et ailleurs dans le monde.

guineematin

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: