9:09 - May 27, 2022
Code de l'info: 3480816
Téhéran(IQNA)-Les factions de la résistance palestinienne ont mis en garde l’occupation israélienne contre « la moindre folie permettant une incursion au sein de la mosquée Al-Aqsa sous couvert de la marche de drapeaux terroristes ».

« Ce plan aura l’effet d’une poudrière qui fera exploser et enflammer toute la région », ont averti ces factions à l’issue d’une réunion tenue au siège du Front populaire de la libération de la Palestine dans la bande de Gaza.

Elles ont affirmé qu' »elles sont en état de réunion permanente et suivent de près toutes les déclarations, toutes les images de l’évènement et toute agression perpétrée par l’ennemi israélien », tenant pour responsable « le gouvernement de l’occupation pour les séquelles qui découleront de ces attaques ».

Elles ont souligné  » que toutes les arènes sont sur le qui vive et communiquent entre elles pour riposter à l’agression », notant que « le peuple palestinien et sa résistance ne reculeront pas par rapport à ce que la bataille de Epée d’al-Qods avait réalisé ».

Les factions ont décrété l’état d’alerte générale, appelant le peuple palestinien à « être prêt pour défendre la terre et les lieux saints, et à s’engager dans une confrontation ouverte avec l’ennemi « .

Elles ont également appelé « les Palestiniens d’al-Qods, de la Cisjordanie et de l’intérieur occupé à se rassembler dans les cours de la mosquée Al-Aqsa, à partir de demain, vendredi, et de considérer le dimanche 29 mai comme une journée nationale pour la défense d’Al-Aqsa et de mobilisation populaire ».

Les factions ont ajouté : « Al-Qods et les lieux sacrés sont une ligne rouge, et notre peuple, avec toute ses forces et sa résistance, ne restera pas les bras croisés face à ce complot et l’affrontera par tous les moyens, exploitant toutes les options afin de protéger notre peuple, notre terre et nos lieux saints des attaques sionistes ».

Les factions de la résistance palestinienne ont également appelé toutes les acteurs internationaux et arabes, à leur tête l’Egypte, à « intervenir de toute urgence pour freiner le comportement criminel de l’occupation », soulignant que « les conséquences du plan sioniste de prendre d’assaut Al-Aqsa seront désastreuses et ne se limiteront pas aux territoires palestiniens, mais enflammeront toute la région ».

À son tour, le Mouvement de résistance islamique palestinien Hamas, a averti l’occupation israélienne qu’elle risque de provoquer une autre guerre, si elle permet la marche des drapeaux prévue par les colons en traversant les quartiers de la vieille ville dimanche prochain.

Mercredi, des sources de la résistance palestinienne ont déclaré à la chaine satellitaire libanaise Al-Mayadeen que « la résistance a informé les médiateurs que la réponse aux provocations de l’occupation viendra de toutes les territoires, y compris de Gaza », notant que « toutes les options sont sur la table de la résistance pour affronter les provocations de l’occupation, y compris l’option militaire ».

Dans le même contexte, le secrétaire général du Hezbollah, sayyed  Hassan Nasrallah, avait affirmé que « toute atteinte à Al-Aqsa conduira à une explosion majeure dans la région », mettant en garde l’entité sioniste de commettre l’irréparable et soulignant que « cela conduira à des conséquences inimaginables ».

Sayyed Nasrallah a indiqué que « la résistance palestinienne a fait son choix de répondre à toute atteinte à la mosquée d’Al-Aqsa ».

Le 18 mai dernier, le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Omar Bar-Lev, et le commissaire de la police d’occupation, Kobi Shabtai, ont accordé l’autorisation à la marche des drapeaux qui se tiendra dimanche prochain, permettant aux colons israéliens de passer par Bab Al- Amoud à al-Qods occupée.

A noter que la police d’occupation israélienne avait l’an dernier, annulé une première fois la marche des drapeaux prévue dans la ville sainte d’al-Qods occupée, après que la résistance palestinienne y a tiré des missiles, exécutant son engagement.

Al Manar

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: