8:21 - May 29, 2022
Code de l'info: 3480834
Téhéran(IQNA)-Des dizaines de membres du corps professoral de l'Université de Harvard ont soutenu le mouvement anti-israélien Boycott, Désinvestissements et Sanctions (BDS) ainsi qu'une campagne étudiante visant à s'opposer à la politique d'apartheid du régime israélien.

Selon PressTV, les 49 membres du personnel enseignant ont annoncé leur soutien au BDS anti-israélien - qui cherche à sanctionner tous les produits israéliens fabriqués sur la terre palestinienne occupée et les colonies israéliennes - et à l'offre anti-apartheid par le biais d'une lettre ouverte.

"La violence de l'État israélien a dévasté la vie palestinienne par une combinaison de guerre, de vol de territoire et de déplacement violent", lit-on dans la lettre, ajoutant : "Le soutien financier, militaire et politique inébranlable des États-Unis a alimenté la domination et la répression systémiques des Palestiniens".

La lettre poursuit en faisant écho à divers rapports d'éminentes organisations de défense des droits de l'homme qui ont documenté des violations généralisées des droits des Palestiniens et un système institutionnalisé de ségrégation et de discrimination à leur encontre, qui équivaut à un système d'apartheid.

« C'est à ce contexte plus large d'escalade de la violence ethno-nationaliste que le Comité de solidarité avec la Palestine de l’Université de Harvard s'est penché lors de sa semaine d'événements contre l'apartheid israélien. C'est aussi le contexte qui a poussé The Harvard Crimson à publier son éditorial du 29 avril en soutien au mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions et à la libération palestinienne », ont déclaré les signataires.

La lettre a également fustigé la défense chronique par les États-Unis du régime israélien, qui a vu Washington prodiguer chaque année des milliards de dollars d’aide militaire à Tel-Aviv et protéger le régime d’occupation contre des résolutions des Nations Unies.

"Le soutien financier, militaire et politique inébranlable des États-Unis a alimenté la domination et la répression systémiques des Palestiniens", ont noté des membres du corps professoral de l'Université de Harvard.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: