Le Liban est capable de protéger ses droits

9:55 - July 06, 2022
Code de l'info: 3481272
Téhéran(IQNA)-Le secrétaire général adjoint du Hezbollah, cheikh Naim Qassem, a affirmé à l’occasion du 40e anniversaire de la fondation du Hezbollah, que « le Liban veut que son pétrole et ses droits soient complets et non diminués ».

Cheikh Naim Qassem, a souligné que « l’équation est claire concernant la richesse pétrolière et gazière du Liban dans ses eaux, à savoir nous voulons que notre pétrole et nos droits soient complets et non diminués ».

Et de poursuivre : « Aujourd’hui, nous défendons une demande légitime concernant la restauration par le Liban de ses richesses pétrolières et gazières dans ses eaux privées ».

Il a ajouté : « Les promesses faites par certains de reporter la solution sont futiles, et il n’est pas envisageable de laisser le temps s’écouler pour imposer l’extraction par les Israéliens comme un fait accompli ».

Sur la question de la formation d’un gouvernement, cheikh Qassem a expliqué : « Le nouveau parlement est une nouvelle station et une nouvelle étape, et l’addition commence à partir de maintenant pour tous ceux qui sont au parlement ».

Il a ajouté : « Si le gouvernement est formé, il peut être tenu responsable par le parlement et par ceux qui pourraient être l’opposition. Mais si le gouvernement n’est pas formé, personne au parlement n’a le droit de tenir quelqu’un d’autre de responsable en vertu de la loi. Nous sommes tous concernés par la formation d’un gouvernement capable de créer une meilleure situation ».

Et il a ajouté: « La situation aujourd’hui est exceptionnelle.. et donc la formation du gouvernement doit avoir lieu sans imposer des conditions, quelles que soient les complications..certainement la présence d’un gouvernement est meilleure que son absence..et certainement l’interêt d’avoir un gouvernement est meilleur que celui de la survie d’un gouvernement intérimaire. »

Il a indiqué : « Nous savons que les USA et ses partisans ne veulent pas d’un gouvernement au Liban et ne veulent pas que le Liban se repose, et ils reportent tous projet de reforme jusqu’après la nouvelle présidence de la République, mais nous devons à l’intérieur prendre des mesures audacieuses pour former le gouvernement pour que nous ne restions pas sans administration ».
Al Manar

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :