Nécessité de l'attention des chiites à l'héritage du christianisme

13:13 - August 09, 2022
Code de l'info: 3481627
Téhéran(IQNA)-Une réunion sur « Hossein (as) chez les penseurs chrétiens », a été organisée par l'Agence iranienne de presse coranique (Iqna) au studio Mobeen de l'organisation coranique affiliée au djihad universitaire, avec deux penseurs chrétiens du Liban et de Syrie, et un écrivain et chercheur chrétien du Liban.

Antoine Bara, écrivain et penseur chrétien syrien vivant au Koweït, militant des médias et animateur de chaînes de radio et de télévision, et auteur de nombreux livres et ouvrages dans le monde arabe : « l’Imam Hossein dans la pensée chrétienne » et « Zeinab Kobra », a déclaré : « Les chrétiens de la région ont une idée différente des orientalistes étrangers, car les Occidentaux n'ont pas d'arrière-plan intellectuel ni de préparation pour écrire sur les Ahl al-Bayt (as).

ضرورت اهتمام شیعیان به میراث مسیحیت به موازات عاشوراپژوهی مسیحیان

Nous vivons dans une société islamique. Nous sommes des chrétiens arabes et nous avons vécu avec des musulmans pendant de nombreuses années et nous vivons dans le contexte social de la société islamique. Nous comprenons l'islam plus que d'autres, même plus que les orientalistes et même certains écrivains musulmans. Par conséquent, lorsque nous voulons comparer le christianisme à l'islam ou exprimer leurs similitudes, nous avons un point de vue totalement impartial. J'ai lu le Nahj al-Balagha 24 fois en écrivant mon livre sur l'Imam Hussain (AS), et je connaissais les racines et les caractéristiques spirituelles de l'Imam Hussain (AS). J'ai comparé les enseignements de l'Imam Hussain (as) avec les enseignements de Jésus-Christ (as), le sort difficile qu'ils ont tous deux subi, comment Dieu les a éprouvés tous les deux, et comment ils se sont sacrifiés pour mener à bien la mission divine et la propager.

Le livre « Samo al-Mu'ani fi Samu al-Zat » et « Raya Man Hayat al-Husain » du Cheikh Abdullah Al-Alaili, le « Nahj al-Balagha » de l'Imam Ali (as), le « Maktal al-Hussain » et le livre du Sheikh Shamsuddin ont été les sources qui m'ont aidé à écrire le livre « Hussein (as) dans la pensée chrétienne », qui a été traduit en 40 langues vivantes, ce livre a été bien reçu même en Autriche et au Danemark. J’ai trouvé de nombreux points communs entre les chrétiens et les adeptes des Ahl al-Bayt, que nous ne trouvons pas dans l'islam sunnite. L'un des sujets de ce livre est « Masih al-Fida » et « Hossein al-Shahadah ». Il y a une similitude évidente entre le martyre de l'Imam Hussain (as) et le sacrifice du Christ (as), tout comme il y a une similitude entre Fatima Zahra (as) et Maryam (as) dans leurs caractéristiques morales ».

Louis Karaba, le deuxième expert présent à cette réunion, auteur et chercheur chrétien libanais, et expert en sciences comparées du christianisme, de l'islam et des religions orientales, et professeur d'université des religions comparées, a déclaré : « Chaque pas dans la progression du dialogue religieux et du dialogue islamo-chrétien, et entre les chrétiens et les adeptes des Ahl al-Bayt (as), peut avoir un impact positif sur les sociétés, en particulier au Moyen-Orient. Ce qui prévient les conflits entre les civilisations et les arrête, est un dialogue entre les civilisations, basé sur le dialogue entre les religions.

ضرورت اهتمام شیعیان به میراث مسیحیت به موازات عاشوراپژوهی مسیحیان

Les chiites décrivent Hazrat Fatemeh avec les traits et les signes de Marie, et Fatemeh reçoit même le surnom de Batoul qui est le titre chrétien d’Hazrat Maryam (as). Dans le livre « L’Imam Hussein dans la pensée du christianisme », j'ai comparé l’Imam Hussein avec Jésus, et dans mon autre livre j'ai comparé Zainab avec Hazrat Maryam. Si nous voulons faire une liste des caractéristiques de l'Imam Hussein (as) et de Jésus-Christ (as), nous verrons qu'ils sont similaires à bien des égards. Quiconque connaît l'Imam Ali (AS) croit en ses vraies paroles. La vie d'Ali et de ses enfants est un symbole de sacrifice et de pardon, tout comme le Christ est un symbole de sacrifice. Nous, chrétiens et musulmans, devrions étendre nos recherches dans le domaine des autres religions afin que le mouvement d'Achoura, ses causes et ses résultats pénètrent dans les croyances des chrétiens, et dans une initiative similaire, les chiites devraient prêter attention à l'héritage du christianisme car ces deux courants se complètent ».

George Zaki al-Haj, éminent écrivain et professeur libanais contemporain qui comme certains autres penseurs et écrivains chrétiens de ce pays, est un passionné de la culture chiite et un amoureux des Imams (as), était le troisième expert de cette réunion, et a déclaré : « Achoura n'est pas un jour spécial et un symbole des chiites, ni un évènement réservé à un groupe spécial. Ce jour incarne une vérité humaine éternelle. Le jour d'Achoura est le jour de la victoire du sang sur l'épée, de la vérité sur le mensonge, de l'amour sur la haine et de l'humanité sur la brutalité. En cette époque d'errance, nous avons besoin de gens comme Hussain (as) qui se dressent contre les tyrans pour instaurer le droit et la justice. C'est ce que je vois ce jour-là, et je suis prêt à parler pendant des heures, du jour de l'Achoura et de la tragédie de Karbala ».

4075639

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha