Le Nafs Lavvama et les différents états de l’âme 

11:40 - August 14, 2022
Code de l'info: 3481677
Téhéran(IQNA)-Il y a une force à l'intérieur de l'homme, qui l'empêche de faire de mauvaises actions, ou s'il fait quelque chose de mal, le blâme ou le juge. 

Dans les livres et les textes islamiques, ce sens et ce pouvoir intérieurs sont appelés « Nafs Lavvama» qui signifie « la réprimande ». 

À cet égard, Mohammad Taqi Misbah Yazdi (1935-2021), auteur d'un commentaire thématique du Coran, chercheur et professeur de philosophie et d'éthique islamiques, a déclaré qu’il s’agit d’un état d'âme dans lequel une personne regrette ses erreurs et se blâme. Certains disent aussi que « Nafs Lavvama» est la conscience qui blâme une personne après un péché. 

Ce terme est utilisé dans le verset :

 « وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ » 

« Mais non ! Je jure par l'âme qui ne cesse de se blâmer » (Coran 75 :2)

Les différents niveaux de l’âme, le Nafs Lavvama, le Nafs Ammara et le Nafs Motma’eneh, ne sont pas en contradiction avec l’unité de l’âme, mais sont des différentes manifestations de celle-ci. 

Dans les livres, diverses interprétations du Nafs Lavvama ont été proposées, comme l'âme d'un croyant qui se blâme pour ses péchés ou sa faiblesse dans les bonnes actions, et l’Allameh Tabatabai a accepté ce point de vue. Un autre point de vue est que le Nafs Ammara est l'âme de tous les humains, qu'ils soient bons ou mauvais, le Jour de la Résurrection, le jour où les malfaiteurs se reprochent de ne pas avoir pratiqué la piété, et où les bons regrettent de ne pas avoir adoré davantage, comme le dit Abdullah bin Abbas.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha