Les leçons du débat de l'Imam Reza (as) avec un penseur chrétien

14:26 - September 28, 2022
Code de l'info: 3482176
Téhéran(IQNA)-Le débat de l'Imam Reza (as) avec le chrétien Jathliq, peut être considéré comme un guide pour une discussion correcte, et un outil de résolution des divergences et de clarification.

L’Imam Reza (as) comme les autres Imams (as), peut être un guide pour la vie scientifique, politique et religieuse, à notre époque.

La situation à l'époque de cet Imam infaillible où le monde islamique était plein de querelles idéologiques, et où le peuple était témoin de l'émergence de diverses sectes, semait la confusion parmi les gens ordinaires.

Bani Abbas alimentait ces querelles afin de consolider les bases de son gouvernement. Mamun Abbasi qui tentait de prouver la légitimité de son gouvernement et de celui des membres de sa famille, face aux accusation d'usurpation du califat des Ahl al-Bayt (as), organisait des débats et des discussions entre les partisans d'opinions différentes.

Le récit de la présence de l'Imam Reza (as) dans un de ces débats, peut être considéré comme un guide pour un dialogue correct qui conduit à un résultat correct et utile, où le dialogue conduit à la résolution des divergences et à la clarification de la vérité.

Cheikh Sadouq a mentionné ce débat de l’Imam Reza (as) avec des savants chrétiens, juifs, zoroastriens et sabéens, dans les livres "Tawheed" et "Ayun Akhbar Reza".

Comme le raconte Cheikh Sadouq, dans ce débat avec l'érudit chrétien Jathliq, l'Imam Reza (as) évoque la prédiction de Jésus dans les évangiles, sur la mission du Prophète de l'Islam (as) et sa mention dans la Bible, ainsi que la question du monothéisme et de la divinité du Christ.

Dans cette discussion, Jathliq a d'abord protesté disant qu'il n'est pas possible de discuter avec l'Imam (as) qui se réfère à un livre (référence au Coran) qu'il n'accepte pas. L'Imam Reza (as) en réponse, lui dit qu'il se référait aux évangiles où Jésus (as) annonce la venue d'un prophète après lui, et à la Bible.

D'autre part, contre l'argument de Jathliq selon lequel le Messie est Dieu parce qu'il a ressuscité les morts, l'Imam Reza (as), citant la Bible et l’évangile, déclare que d'autres prophètes comme le prophète Ezéchiel, ont également ressuscité les morts et guéri des aveugles, sans affirmer pour cela qu'ils étaient Dieu.

Jathliq a loué les connaissances de l'Imam Reza (as) qu’il a qualifié « d’unique » parmi les érudits musulmans, mais a refusé d'accepter le résultat de l'argumentation de l'Imam Reza (as).

Le mode de débat de l'Imam Reza (as) a certains points qui peuvent servir de base pour un dialogue productif.

Le premier point est le respect des opinions de l'autre partie et de discuter dans un cadre commun. Le deuxième point est la nécessité d'une connaissance suffisante des idées et des arguments de l’autre partie. Un autre point est la nécessité d'adopter une approche douce et tolérante, vis-à-vis des opinions des autres.

L’Imam Reza (as) n'a pas forcé Jathliq à accepter le résultat de leur discussion et ne lui a pas parlé dans un langage dur ou menaçant.

Jathliq n'avait pas de réponse aux arguments de l'Imam Reza (as) et est resté silencieux. Quand l'Imam Reza (as) a demandé pour qui Jésus priait et jeûnait, s’il était Dieu, Jathliq n'a pas eu de réponse et est resté silencieux. Quand Jathliq demande la permission de ne pas répondre à certaines questions, l'Imam Reza (as) ne profite pas de la faiblesse de Jathliq pour l'humilier ou lui montrer son erreur, mais continue son argumentation.

Dans la situation actuelle où les réseaux sociaux soulèvent des questions et des controverses, ce modèle de dialogue peut clarifier la vérité et empêcher que les différences se transforment en haine.

C’est une chose dont nous avons besoin plus que jamais.

4088203

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha