Le sacrifice, un chemin vers le salut

6:58 - October 02, 2022
Code de l'info: 3482214
Téhéran(IQNA)-L’homme a de grands objectifs tout au long de sa vie et pour y atteindre, il emploie toutes ses forces. Cependant, il existe des problèmes sur ce chemin et l’homme tend à passer une importante partie de sa vie à aider les autres, ce qui se caractérise par le concept « Sacrifice ».

Le sacrifice signifie « préférer les autres à soi » ou en d’autres termes, « donner à profusion aux autres, ce dont on a besoin ». Le sacrifice signifie se passer de sa vie, de ses biens, de son poste, de sa personne … dans la voie de Dieu, ou plutôt préférer les autres, dans les affaires financières ou préférer la volonté des autres.

C’est l’un des plus beaux et des plus hauts signes de l’humanité. Le Saint Coran cite des exemples du sacrifice et fait éloge du sacrifice et de ceux qui font du sacrifice. Il parle entre autres, des Ansar (compagnons du Prophète (psl) de Médine), qui malgré leur misère, aidaient les musulmans partis de La Mecque, avec le Prophète, laissant derrière eux, leurs biens et leurs maisons. وَالَّذِينَ تَبَوَّءُوا الدَّارَ وَالْإِيمَانَ مِنْ قَبْلِهِمْ يُحِبُّونَ مَنْ هَاجَرَ إِلَيْهِمْ وَلَا يَجِدُونَ فِي صُدُورِهِمْ حَاجَةً مِمَّا أُوتُوا وَيُؤْثِرُونَ عَلَى أَنْفُسِهِمْ وَلَوْ كَانَ بِهِمْ خَصَاصَةٌ وَمَنْ يُوقَ شُحَّ نَفْسِهِ فَأُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَIl [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s'il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. (Al Hashr-9)

En ce qui concerne le sacrifice, la plus importante chose est la sincérité et la pureté du cœur. L’hypocrisie et rendre service à quelqu’un en lui faisant sentir, élimine la valeur du sacrifice, même s’il est grand. Le Coran emploie une belle expression à propos de l’hypocrisie : يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُبْطِلُوا صَدَقَاتِكُمْ بِالْمَنِّ وَالْأَذَى كَالَّذِي يُنْفِقُ مَالَهُ رِئَاءَ النَّاسِ وَلَا يُؤْمِنُ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ فَمَثَلُهُ كَمَثَلِ صَفْوَانٍ عَلَيْهِ تُرَابٌ فَأَصَابَهُ وَابِلٌ فَتَرَكَهُ صَلْدًا لَا يَقْدِرُونَ عَلَى شَيْءٍ مِمَّا كَسَبُوا وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ  O les croyants! N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens sans croire en Allah et au Jour dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre: qu'une averse l'atteigne, elle le laisse dénué. De pareils hommes ne tirent aucun profit de leurs actes. Et Allah ne guide pas les gens mécréants. (Baqara-264)

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha