Le régime d'Al Khalifah cherche à réduire la nation bahreïnie à l’esclavage

7:41 - October 05, 2022
Code de l'info: 3482250
Téhéran(IQNA)-Le religieux chiite bahreïni, cheikh Isa Qassim a rejeté les prochaines élections parlementaires du pays, affirmant que le régime au pouvoir avait fermé la porte à des élections libres et à des réformes politiques dans le pays tout en essayant d'asservir la nation.

Dans un message publié sur sa page Twitter, l’ayatollah Isa Qassim a indiqué : « Le régime claque la porte au nez de tout électeur ou défenseur de la démocratie et cherche à placer le joug de l'esclavage sur la nation ».

« Le régime dirige activement chaque citoyen bahreïni sur la voie de l'esclavage et de la vassalité. N'y a-t-il personne qui craindrait Dieu et tirerait la sonnette d'alarme sur la situation de sa patrie et de ses compatriotes ? », a-t-il ajouté.
 
Cheikh Qassim avait dénoncé à la mi-juillet les élections du 12 novembre comme "un nouveau désastre et calamité" pour Bahreïn, affirmant que les élections ne feraient que renforcer les mesures réactionnaires et oppressives de la dynastie Al Khalifah et mettraient en péril les intérêts du peuple bahreïni.
 
Il a déclaré dans un communiqué à l'époque que les prochaines élections législatives exacerberaient les souffrances de la nation bahreïnie, consolideraient la dictature du régime au pouvoir à Manama et élargiraient les difficultés que vivent les gens.

4089619

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha