Comment les tendances de consommation de la beauté halal évoluent ?

10:51 - November 29, 2022
Code de l'info: 3482828
Téhéran(IQNA)-Les consommatrices musulmanes « Skintellectuelles » manifestent un fort intérêt pour les produits multi-usages dédiés à leurs besoins spécifiques, et s'éloignent d'une approche purement centrée sur le maquillage, selon les experts du marché.

Selon le site Cosmetics design, de nos jours, les consommateurs musulmans sont non seulement mieux informés sur les produits de beauté, mais ils stimulent également la demande de soins de la peau et de maquillage multifonctionnels qui répondent à leurs besoins et identités uniques.

S'exprimant lors du Cosmoprof Asia 2022 qui s'est tenu à Singapour du 16 au 18 novembre, Héloise Lefebvre du Prey, chef de projet Asie du Sud-Est chez Asia Cosme Lab, a souligné l'évolution du paysage de la beauté dans la région.

« La pandémie a accéléré la croissance des marques locales en ligne. Des marques étrangères, telles que la marque japonaise SENKA, lancent également des produits spécifiques au marché de l'Asie du Sud-Est », a-t-elle déclaré.

La demande croissante de produits éthiques et sans cruauté dénote une incitation plus forte pour les marques à obtenir la certification halal. L'étiquetage halal des produits cosmétiques deviendra obligatoire en Indonésie à partir d'octobre 2026.

« Le halal est, par nature, sans cruauté. La certification Halal, grâce à son contrôle strict des ingrédients et à ses processus de production rigoureux, offre une garantie de sécurité pour les consommateurs », a ajouté du Prey.

Avant leurs prières quotidiennes, les musulmans sont tenus d'accomplir un rituel appelé Wudhu, ou ablutions, où ils se lavent le visage, les mains, les bras et les pieds. En réponse, certaines marques ont introduit des vernis à ongles "respirants" qui laissent passer l'eau, ce qui les rend adaptés aux ablutions.

Les femmes qui portent le hijab sont sujettes aux problèmes capillaires, tels que les démangeaisons du cuir chevelu, les pellicules, les cheveux mous et la chute des cheveux. Pendant la saison du Ramadan, les consommateurs musulmans ont également des besoins supplémentaires en hydratation de leur peau et de leurs cheveux.

« Les consommateurs veulent que les marques répondent à leurs préoccupations. Ils recherchent des produits qui non seulement répondent à leurs besoins de beauté, mais sont également conformes à leurs pratiques religieuses », a déclaré du Prey. Lorsque le maquillage est passé au second plan pendant l'épidémie de COVID-19, l'attention des consommateurs s'est tournée vers l'obtention d'une peau saine. Cela a conduit à de nombreux lancements de produits destinés aux peaux à tendance acnéique, pigmentées et sensibles, ainsi que des produits axés sur la protection et la préservation de la barrière cutanée.

Quelque 77% des Indonésiens souffrant d'acné admettent avoir fait l'expérience de la honte de l'acné. Capitalisant sur ce sujet de préoccupation, des marques indonésiennes comme Dear Me Beauty et Wonderly ont trouvé la popularité avec leurs gammes de produits anti-acné.  

Dans le même temps, les influences K-beauty - en particulier les produits multifonctionnels - restent fortes en Asie du Sud-Est. Cela se voit à l'augmentation des ventes de produits de maquillage contenant des ingrédients de soin de la peau, tels que la crème solaire teintée et le correcteur de sérum pour la peau.

Il y a également eu un boom des brumes capillaires multi-usages. Outre la protection contre la chaleur, les consommateurs recherchent une action antibactérienne, un parfum relaxant et des avantages tels que le renforcement de la fonction barrière, le démêlage et le conditionnement.

De plus, le climat chaud de la région a stimulé la demande de produits qui créent des sensations de fraîcheur, de cosmétiques légers, d'hydratants corporels à absorption rapide et de maquillage avec protection solaire.

Les vidéos virales sur TikTok ont ​​​​également suscité un intérêt accru pour les sprays pour le visage, qui prétendent améliorer la tenue du maquillage sous le masque et protéger contre les agresseurs environnementaux.

Alors que le monde entre dans l'ère post-pandémique, Asia Cosme Lab a identifié plusieurs domaines clés de développement pour la beauté halal, notamment une plus grande concentration sur la durabilité, l'inclusivité, la santé mentale et le bien-être.

« Les marques locales cherchent à se développer au-delà de l'Asie du Sud-Est ou du Moyen-Orient. Rien qu'en Indonésie, plus de 100 nouvelles marques de parfum locales cherchent à obtenir la certification halal ; sans oublier que la croissance du métaverse offrira des opportunités pour une collaboration plus intersectorielle », a déclaré du Prey.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha