Le Coran prouve l’existence de Dieu aux négateurs

8:31 - December 05, 2022
Code de l'info: 3482878
Téhéran(IQNA)-Une importante question est la suivante : pourquoi le Coran parle en détail des thèmes secondaires, alors qu'il existe peu de versets sur l'existence de Dieu ?

Ahmad Chahgoli, chercheur en philosophie et religion, dans une réunion sur « Les preuves de l'existence de Dieu dans le Coran » tenue à l'Institut iranien de recherche « Hikmat et philosophie », a prononcé un discours dont voici quelques extraits : « La question importante est de savoir pourquoi le Coran a donné des détails sur des sujets secondaires mais n'a pas beaucoup donné de versets sur l'essence et l'existence de Dieu. Parfois nous atteignons Dieu à partir du monde et parfois au contraire, nous disons que le monde existe parce que Dieu existe.

Le Coran dit :

«وَ لَئِنْ‌ سَأَلْتَهُمْ‌ مَنْ‌ خَلَقَ‌ السَّمَاوَاتِ‌ وَ الْأَرْضَ‌ وَ سَخَّرَ الشَّمْسَ‌ وَ الْقَمَرَ لَيَقُولُنَ‌ اللَّهُ‌ فَأَنَّى‌ يُؤْفَکُون « 

« Si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ? », ils diront très certainement : « Allah » Comment se fait-il qu'ensuite ils se détournent (du chemin droit) ?» (Coran 29 :61) 

Si vous demandez aux polythéistes qui a créé les cieux et la terre, ils diront sûrement que c'est l'œuvre de Dieu. Ce verset est mentionné à plusieurs endroits dans le Coran, avec les mêmes phrases. Par conséquent, l'existence de Dieu est une évidence et c’est pour cette raison qu’aucune preuve n'a été présentée pour l'existence de Dieu et que cette question n'a pas été abordée.

L'existence de Dieu va de soi et il n'est pas nécessaire que les croyants en discutent positivement ou négativement, et comme il s’agit d’une base sûre de la jurisprudence, elle n'a pas sa place dans les débats religieux. Une autre raison pour laquelle le Coran n'a pas traité de cette question est que parmi les choses naturelles, la question naturelle la plus élevée est l'existence de Dieu qui a toujours existé dans l’esprit des humains à travers l'histoire, pour qui « adorer un être suprême est beau ».

Un autre point est que du point de vue du Saint Coran, accepter les versets divins et les ordres du Prophète exigent une pureté de l'âme. Une personne doit être pure pour accepter les commandements divins, mais l'entêtement de certains les empêchent d'atteindre cette vérité, ainsi il est dit dans le Coran :

«قُلْ هُوَ الَّذِي أَنْشَأَكُمْ وَجَعَلَ لَكُمُ السَّمْعَ وَالْأَبْصَارَ وَالْأَفْئِدَةَ قَلِيلًا مَا تَشْكُرُونَ «

« Dis : « C'est Lui qui vous a créés et vous a donné l'ouïe, les yeux et les cœurs » Mais vous êtes rarement reconnaissants ! » (Coran 67 :23) 

Cela signifie que le Coran est un rappel pour ceux qui ont des oreilles pour entendre. Quant aux mécréants, si on leur montre chaque verset et chaque miracle, ils ne croiront pas :

«وَأَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ لَئِنْ جَاءَتْهُمْ آيَةٌ لَيُؤْمِنُنَّ بِهَا ۚ قُلْ إِنَّمَا الْآيَاتُ عِنْدَ اللَّهِ ۖ وَمَا يُشْعِرُكُمْ أَنَّهَا إِذَا جَاءَتْ لَا يُؤْمِنُونَ « 

« Et ils jurent par Allah de toute la force de leurs serments, que s'il leur venait un miracle, ils y croiraient (sans hésiter,) Dis : « En vérité, les miracles ne dépendent que d'Allah » Mais qu’en savez-vous (Pourquoi leur faites-vous confiance) ? En vérité, (ce sont des gens qui) même si un signe leur vient, ils ne croiront pas » (Coran 6 :109)

La conclusion de ces versets est que, bien que l'existence de Dieu soit évidente, certaines personnes ne comprennent pas cette évidence, à cause de leur entêtement et de leur hostilité. Un autre problème est que, selon certains versets et hadiths, le péché et la rébellion sont à l’origine du reniement de Dieu ou de la prophétie. Il est dit dans les hadiths, que c’est le péché qui amène une personne à nier l’autorité du Messager de Dieu et à tomber dans le polythéisme. Cette narration indique clairement que le péché est la source du déni.

La question est de savoir si les règles islamiques sont rationnelles ou non. Dans le Coran et dans plus de 300 versets, la rationalité des règles a été mentionnée. Par conséquent, nier Dieu, du point de vue coranique, n’est pas rationnel. Il est intéressant de noter que dans le Coran, ceux qui sont hostiles et têtus, et qui n'acceptent pas les instructions du bien-aimé Prophète de l'Islam (as), sont comparés aux polythéistes qui acceptent Dieu, mais considèrent le Prophète comme un être humain, comme eux, qui ne vient pas de Dieu.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha