Le Coran et le dépassement des identités

8:36 - December 07, 2022
Code de l'info: 3482901
Téhéran(IQNA)-L'islam va au-delà des nationalités et des ethnies, et a une vision qui englobe tous les groupes sociaux et nationaux.

L’Hodjat-ol-islam Mehdi Amidi lors d’une réunion sur « L’Islam et le nationalisme » a déclaré : « Le nationalisme est lié au concept de volonté publique, et la volonté publique est créée là où il y a un intérêt collectif. L'indépendance nationale, l'identité nationale, la réalisation d'un esprit collectif, la frontière des peuples entre eux et les autres, sont des caractéristiques du nationalisme. Mais la vision islamique est une vision critique du nationalisme. Le nationalisme découle pour certains, d’un bon sens ou d’une conscience collective, mais ce n'est pas seulement le facteur émotionnel qui fait la nation, cela dépend également de facteurs objectifs tels que la langue et la race.

L'islam condamne les distinctions sur la base du sol et du sang, et considèrent les frontières géographiques comme un moyen pour les peuples, de se distinguer les uns des autres :

«يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُمْ مِنْ ذَكَرٍ وَأُنْثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِنْدَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ  « 

« Ô hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur » (Coran 49 :13)

Dans l'islam, les frontières géographiques, la nationalité et la race ne sont pas des critères de valeur, ce qui compte est la piété, la foi et les actes justes. Du point de vue du Coran, les groupes malgré leur multiplicité, sont similaires à la multiplicité des familles. Comme les familles sont distinctes, les tribus et les nations peuvent être distinctes. Quel est le but de cette distinction ?

L'objectif est que les humains, malgré leurs différences, puissent avoir des relations les uns avec les autres, compenser les défauts de l'autre et former une civilisation plus grande. L'islam insiste toujours sur la solidarité et la loyauté envers la société, et les considère comme les conditions de survie de la société, mais la justice a priorité sur la nationalité.

Dans la société arabe avant l’islam, la coutume était que vous deviez défendre vos compagnons de clan, qu'ils soient oppresseurs ou opprimés. Mais l'islam a changé cette façon de voir et a insisté sur la défense de l'opprimé. Vous ne devez pas aider l’oppresseur même s’il est votre compatriote. C'est le point de vue de l'islam sur la solidarité.

Une autre composante du nationalisme est l'autonomie et l'indépendance qui sont louables à condition que cela ne crée pas des conflits entre les musulmans.

Le point suivant est l'identité comme l'une des composantes du nationalisme. Pour l'islam, l'identité nationale ne doit pas s’opposer aux valeurs divines car l'islam ordonne de suivre la justice et la vérité.

L'islam va au-delà de la nationalité et s’adresse à toutes les ethnies, donc l'unité politique est un outil acceptable, pas plus. Le Coran ne s’adresse jamais aux Arabes, mais à tous les croyants du monde entier. En conséquence, si nous voulons exprimer la vision de l'islam, nous devons dire que le nationalisme peut être positif ou négatif. Le nationalisme négatif concerne les aspects ethniques et raciaux qui séparent les humains. Le nationalisme positif est un nationalisme qui encourage l’entraide, sans prioriser la langue et la race, et rejette le racisme et la violence à l’égard des immigrés ».

4104456

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha