L'éthique dans le Coran / 2

La jalousie dans le Coran

11:25 - February 28, 2024
Code de l'info: 3487749
IQNA-La jalousie signifie avoir le désir de détruire les bénédictions et les possessions d'autrui, et a été la première cause d’un fratricide et de l'effusion de sang, après la création d'Adam (as).

La jalousie est l'un des premiers défauts dont ont souffert les enfants d'Adam sur terre. La jalousie dans la définition courante, signifie qu'une personne est gênée par les bienfaits que Dieu donne à une autre. Au stade le plus bas, la personne jalouse souhaite que ce bienfait disparaisse, et au stade le plus élevé, elle essaie de le détruire.

La jalousie est mentionnée dans le Coran sous différentes formes, notamment dans l'histoire d'Abel et de Caïn, l'histoire du prophète Yusuf (as) et de ses frères, ainsi que la jalousie à l'égard du prophète de l'Islam (as).

Dans la sourate Falaq, le Coran présente la jalousie comme une des sources de destruction et de corruption dans le monde, et ordonne au Prophète (as) de chercher refuge auprès de Dieu contre le mal de l'envieux :

«وَ مِنْ شَرِّ حاسِدٍ إِذا حَسَد « 

Le premier récit de jalousie est la jalousie de Caïn envers son frère Abel dont Dieu avait accepté le sacrifice. Ce fut pour Caïn une excuse et une motivation pour tuer son frère :

«و اتل نبأ ابنی آدم بالحقّ اذا قرّباً قرباناً»

Et raconte-leur en toute vérité l'histoire des deux fils d'Adam. Les deux offrirent des sacrifices, celui de l'un fut accepté et celui de l'autre ne le fut pas. Celui-ci dit : « Je te tuerai sûrement », « Allah n'accepte », dit l'autre, « que de la part des pieux » (Coran 5 :27)

Le verset 51 de la sourate Nisa déclare que certains Juifs avaient témoigné que l'idolâtrie des Qurayshites était meilleure que la piété des musulmans, afin d'attirer l'attention des idolâtres mecquois. Au verset 54, Dieu rejette ce jugement parce que leur opinion venait de leur jalousie à l’égard du Prophète :

«أَمْ یحْسُدُونَ النَّاسَ عَلَیٰ مَا آتَاهُمُ اللَّهُ مِنْ فَضْلِهِ ۖ فَقَدْ آتَینَا آلَ إِبْرَاهِیمَ الْکِتَابَ وَالْحِکْمَةَ وَآتَینَاهُمْ مُلْکًا عَظِیمًا»

« Envient-ils aux gens ce qu'Allah leur a donné de par Sa grâce ? Or, Nous avons donné à la famille d'Ibrahim (Abraham) le Livre et la Sagesse et Nous leur avons donné un immense royaume » 

Dans de nombreuses revayats, sunnites et chiites, la référence à Ibrahim laisse sous-entendre que le Prophète (as) et sa famille étaient enviés. Afin d'éliminer la jalousie des Juifs, le verset énumère les bénédictions qui ont été données à Abraham et que les Juifs ont acceptées, à savoir le livre, la sagesse et une grande richesse donnés à la famille d'Abraham, alors qu’ils ne les acceptent pas au sujet du prophète (as).

La jalousie prépare également le terrain à d'autres péchés. Pour cette raison, dans un hadith de l'Imam Ali (as), la jalousie est présentée comme la source de tous les vices. Penser aux dommages causés par l'envie, renforcer sa raison et sa foi, et prêter attention à la sagesse de Dieu sont des moyens pratiques préconisés par les spécialistes de la morale, pour traiter la maladie de la jalousie.

captcha