9:17 - September 14, 2019
Code de l'info: 3470574
Au moins 55 Palestiniens ont été blessés vendredi après-midi lors d'affrontements avec des soldats israéliens stationnés à la frontière entre l'est de la bande de Gaza et Israël, a annoncé un responsable palestinien.
Le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza, Ashraf al-Qedra, a déclaré aux journalistes que 55 manifestants avaient été blessés, dont 29 par des balles tirées par des soldats israéliens, dans l'est de la bande de Gaza, ajoutant que deux femmes font partie des victimes.
 
Plus tôt dans la journée de vendredi, environ 5 000 manifestants se sont rassemblés dans l'est de la bande de Gaza, à l'appel du Haut Comité national pour la Grande Marche du Retour et pour briser le siège israélien, ont rapporté des témoins oculaires et des médias locaux.
 
Les manifestants ont agité des drapeaux palestiniens, brûlé des pneus et lancé des pierres et des bombes à percussion artisanales sur les forces et véhicules de l'armée israélienne stationnés à la frontière entre l'est de la bande de Gaza et Israël.
 
Les Palestiniens de la bande de Gaza participent à des manifestations et rassemblements anti-israéliens hebdomadaires, connus sous le nom de Grande Marche du Retour, qui ont débuté fin mars l'année dernière et qui ont pour objectif de mettre un terme aux 13 années du blocus imposé par Israël à la bande de Gaza.
 
Le mouvement du Hamas et plusieurs factions palestiniennes dirigent le Haut Comité des manifestants gazaouïs dont le but est de faire pression sur Israël pour qu'il relâche le blocus.
 
Les tensions entre Israël et les Palestiniens dans la bande de Gaza se sont accrues au cours des deux dernières semaines, quelques jours avant les élections parlementaires en Israël, pour la deuxième fois en moins d'un an.
xinhuanet
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: