14:16 - April 09, 2020
Code de l'info: 3472493
Téhéran(IQNA)-Le chef de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a salué la performance "brillante" de la nation iranienne dans la lutte contre la pandémie mortelle du coronavirus, qu'il a qualifié de "test" auquel le monde entier est confronté.

 
 
Dans un discours télévisé diffusé en direct jeudi, marquant l'anniversaire d'anniversaire de l'imam Mahdi (PSL), douzième et dernier imam chiite, l’ayatollah Khamenei a souligné les sacrifices que les médecins du pays ont consentis pour aider à traiter les personnes infectées par la maladie et freiner l'épidémie, qu'il a qualifiée de «peste moderne».
 
L’ayatollah Khamenei a déclaré que le plus grand honneur de cette bataille allait à l’ensemble des membres du personnel du système de santé iranien, qui «ont mis leur vie et leur santé au service des gens».
 
« La bravoure de la société médicale restera l'esprit de cette nation », a-t-il dit en saluant les efforts déployés par les agents de santé qui sont entrés volontairement sur les lieux pour soutenir la lutte contre le virus, notamment les forces Basij, les étudiants et les personnes d'autres horizons.
 
Le guide de la révolution a également évoqué la contribution majeure des forces armées à la campagne nationale contre la maladie, affirmant qu’elles « ont fait tout dans les domaines de la science, de la construction et de la production des installations sanitaires et médicales».
 
Le leader a décrit la pandémie d’un test pour le monde, y compris les gouvernements et les nations, ajoutant: "La nation iranienne a brillé de mille feux dans ce test de coronavirus."
 
L’ayatollah Khamenei a en outre comparé la réponse de l’Iran à la maladie avec celle dans les États occidentaux, soulignant certains cas de panique déclenchée par l'épidémie dans les sociétés occidentales, où les gens inondaient les magasins de leur pays pour s'approvisionner en produits de première nécessité.
 
« Des images diffusées à la télévision ont montré des personnes se livrant à des combats acheter du papier toilette ou se précipitant pour acheter des armes et des munitions car elles ressentent le besoin de se protéger et de protéger leurs familles contre les menaces potentielles », a ajouté l'ayatollah Khamenei.
 
Le leader a ensuite souligné l'ordre public en Iran, l'un des pays les plus durement touchés par la maladie qui est apparue en Chine fin décembre dernier avant de se propager dans d'autres parties du monde.
 
L'ayatollah Khamenei a salué le peuple iranien pour avoir fermement adhéré aux directives émises par les autorités sanitaires du pays pour arrêter la propagation du virus, affirmant qu'il avait même ignoré les célébrations populaires de la Journée de la nature et choisi de rester chez lui.

3890373

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: