11:51 - April 20, 2020
Code de l'info: 3472604
Téhéran(IQNA)-Le journal The British Guardian a publié les points de vue d’universitaires et de dirigeants de la minorité musulmane du pays sur le Ramadan et les rituels de ce mois, dans le contexte de l’épidémie de Corona, et a écrit : « Selon les imams des mosquées, le maintien de la santé prime sur les rituels du Ramadan ».
Le conseil des musulmans en Angleterre (MBC) a suspendu toutes les activités des mosquées et des centres islamiques le 16 mars, une semaine avant que le gouvernement annonce la fermeture des lieux de culte.
 
Le Conseil national britannique des mosquées a annoncé que les mosquées resteraient fermées pendant le ramadan, et Qari Asim, chef de la congrégation de Leeds et président de la délégation, a déclaré : « Pour les musulmans, ne pas participer aux prières et ne pas rompre le jeûne avec la famille et les amis pendant le mois de Ramadan, est très frustrant ».
 
Chaque année, le premier soir du ramadan à la mosquée de Finzbury Park, dans le nord de Londres, des prières en commun et des iftars sont organisés avec environ 2000 personnes et de nombreux volontaires préparent des repas d’iftar pour 300 personnes chaque soir, mais cette année tout est différent.
 
Le Guardian a également écrit : « Les prières du Ramadan et la récitation du Coran seront diffusées sur Internet dans les nuits de ce mois, et une collecte de fonds sera organisée virtuellement ».
 
« Le ramadan sera plus calme cette année et nous donnera plus l’occasion de nous rapprocher de Dieu », a déclaré Harun Khan, président du conseil des musulmans en Angleterre (MBC).
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: