11:00 - May 20, 2020
Code de l'info: 3472919
Téhéran(IQNA)-Les efforts pour normaliser les relations arabes avec le régime israélien se poursuivent à travers la réalisation de films et de séries visant à donner un visage différent des tensions entre les Arabes et les sionistes.
La diffusion d'une série intitulée "Mokharej 7", qui montre explicitement les efforts pour développer la coopération économique avec les entreprises israéliennes, ainsi que la série "Omm Harroun" qui est le récit d’une juive qui après de nombreux voyages, s’établit au Bahreïn et travaille comme infirmière, ont incité des Palestiniens et observateurs politiques arabes à réagir à ce qu’ils appellent une tentative de restaurer l'image d'Israël auprès des Arabes.
 
La normalisation des relations entre les Arabes et le régime israélien, est à l'ordre du jour des sionistes et est devenue un des principaux piliers de leur politique étrangère, en particulier après la guerre des six jours entre les Arabes et Israël en 1967, et la révolution islamique iranienne en 1979.
 
Sur le plan politique, il existe diverses raisons pour Tel Aviv de vouloir régulariser ses relations avec les pays arabes de la région comme l'existence d'un rival commun qui est l'Iran, l'inefficacité des alliances militaires arabes contre le régime israélien, la volonté des régimes régionaux arabes de reconnaître le régime israélien et le soutien politique des Etats-Unis à ce régime illégal. 
پرده نقره‌ای برای شکستن دیوار 72 ساله
La présence des Etats-Unis au Moyen-Orient, après la première guerre du Golfe en 1991 (entre les États-Unis et l’armée irakienne pour libérer le Koweït), s'est intensifiée, et leurs politiciens, compte tenu des conséquences de la guerre et de l'offensive militaire irakienne limitée contre Israël, ont décidé que cette régularisation était une de leurs priorités.
 
Des efforts ont été déployés à la suite des pourparlers de paix directs israélo-arabes à la Conférence de Madrid en 1991 (qui a marqué le début des négociations de l'Organisation de libération de la Palestine avec le régime sioniste et s’est terminée avec le processus de réconciliation), puis ce fut le tour des accords d'Oslo de 1993 et ​​le traité de paix avec la Jordanie en 1994, largement en dehors du droit international.
 
Sous l'administration de Barack Obama, le processus de normalisation s'est considérablement ralenti en raison des changements géopolitiques survenus au Moyen-Orient, après le 11 septembre. Les conséquences désastreuses de l'invasion américaine de l'Irak et le soulèvement des nations arabes en 2011, ont forcé les États-Unis à modifier leur politique de normalisation des relations israélo-arabes mais les changements dans la politique intérieure américaine, ont accéléré la normalisation de ces relations arabo-sionistes.
پرده نقره‌ای برای شکستن دیوار 72 ساله
Beyond The Walls, 1984
 
Depuis le début de 2020, le rythme de normalisation des relations entre le régime sioniste et les pays arabes, dans les secteurs politiques, militaires, économiques et même sportifs, s'est fortement accéléré. Bien que seules la Jordanie et l'Égypte aient jusqu'à présent, établi des relations officielles avec le régime israélien, les échanges culturels et commerciaux entre les pays arabes et le régime sioniste, se sont intensifiés ces dernières années.
 
Les efforts pour normaliser les relations entre les Arabes et le régime sioniste, ne se limitent pas aux questions politiques. Ces dernières années, les relations entre le régime israélien et les Palestiniens et les Arabes en général, se sont intensifiées aux États-Unis et dans d'autres pays, avec la production de films et de séries.
 
L'un des objectifs de l'industrie cinématographique et des médias en général, est de diffuser un message sous forme d'histoires et de récits cinématographiques et télévisuels pour « préparer » le public à accepter certains points de vue et théories sur diverses questions allant des problèmes sociaux les plus simples aux problèmes politiques et philosophiques les plus importants et les plus complexes. 
 
La normalisation des relations entre les Arabes et le régime israélien n'est peut-être pas un sujet attrayant pour les téléspectateurs américains mais il semble que la production de films et de séries qui favorisent indirectement la réconciliation entre Israël et les Arabes, soit en augmentation.
 
Nous citerons comme exemples le film américain « Independence Day » (le jour de l’indépendance) en 1996 qui peut être considéré comme un des premiers exemples de ce genre.  Bien que l'histoire concerne une bataille avec des forces étrangères, le film a été critiqué en raison de la projection d'une bataille conjointe israélo-arabe dans le monde arabe. Au Liban, certaines scènes relatives aux Juifs et à Israël, ont été censurées et le Mouvement de résistance islamique libanais (Hezbollah) a appelé les musulmans à boycotter le film, décrit comme une propagande pour le soi-disant génie juif et le souci des juifs pour l'humanité. 
پرده نقره‌ای برای شکستن دیوار 72 ساله
David & Fatima. 2008
 
La normalisation des relations entre les Arabes et Israël est aussi le thème des films produits par le régime sioniste qui se concentrent sur des questions humaines comme l'amour et l'humanité. 
 
Le film sioniste « Beyond The Walls » en 1984, dans lequel deux prisonniers sionistes et palestiniens s'unissent pour protester contre les abus d'un gardien de prison et les fausses accusations contre les prisonniers palestiniens en grève de la faim, est un des premiers films de ce genre. Le film David et Fatima, en 2008, copie de Roméo et Juliette, est le récit de l’amour d’une musulmane nommée Fatima et d'un garçon juif nommé David. Le film franco israélien « In Between » en 2016, raconte les efforts de trois Palestiniennes à Tel Aviv, pour vivre en harmonie avec leurs voisins israéliens. 
 
Cette tendance a augmenté ces dernières années et les efforts pour normaliser les relations entre le régime israélien et les Arabes, se poursuivent non seulement au niveau politique mais aussi dans les médias. Une tentative qui, si elle n’est pas une trahison, cherche à divertir les Arabes et à leur faire oublier la libération de cette terre occupée.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: