10:12 - July 01, 2020
Code de l'info: 3473319
Téhéran(IQNA)-Ces jours-ci, les musulmans de Bosnie-Herzégovine célèbrent la domination de Zubaida et Zaheda Goblic, deux sœurs jumelles, premières mémorisatrices du Saint Coran, qui ont commencé la mémorisation il y a six ans et l’ont terminée pendant le mois de Ramadan de cette année.
À cette occasion, l'agence de presse arabe21 s'est entretenue avec Zubaida Goblich qui a obtenu le diplôme des sept récitations coraniques, et qui a expliqué les détails de son chemin coranique, ses motivations, les difficultés du chemin et la situation de la communauté musulmane de Bosnie, et a donné un message au monde islamique. 
 
Dans cet entretien, Zubaida Goblich a déclaré : « J’ai fait mes études à l'école islamique de Sarajevo et participé aux réunions de mémorisation coranique d’Abdul Qadir Kadrich avec ma sœur jumelle. 
 
Malgré les difficultés et grâce au soutien de nos parents, nous avons été les premières femmes à mémoriser le Coran dans l'histoire de la Bosnie, et plus important encore, nous sommes toutes deux mariées à deux mémorisateurs du Coran, ce qui est un honneur pour nous. 
 
Après avoir passé le test de mémorisation pendant le Ramadan de l’année 2007, et après avoir obtenu mon diplôme à la Faculté des sciences islamiques de l'Université de Sarajevo en 2011, j'ai eu l'idée d'apprendre les différentes lectures coraniques et d'améliorer ma connaissance du Coran. 
 
La lecture du Coran exige une spécialité scientifique très importante, mon intérêt pour l'apprentissage de cette science a augmenté et la science des différentes lectures coraniques m’a fourni une image complète et détaillée de l'expression et du discours du Coran. 
 
La science de la récitation est si importante que parfois des lectures différentes peuvent changer le sens, cette science permet également d'entrer dans l'interprétation du Coran et les différents principes de jurisprudence islamique qui ont formé les bases de l’Ummah.  
 
Pour me familiariser avec le Coran, j'avais un professeur nommé Javad Shoshich qui était très patient et m'a guidée jusqu'à la fin. Mon mari et ma mère, Fatemeh Qasari, m’ont beaucoup aidée surtout quand mes fils Adnan, maintenant âgé de quatre ans, et Hassan qui a un an et demi, sont nés. 
 
La distance était la plus grande difficulté, j'étais sur la route pendant trois heures et demie, pour voir mon professeur à Tuzla, et apprendre le Coran en sa présence. En Bosnie, les enfants de moins de 14 ans dans les régions musulmanes, apprennent les sciences religieuses et le Coran, et ont la possibilité de poursuivre leurs études dans les écoles religieuses de Bosnie-Herzégovine et de mémoriser le Coran. 
 
Notre pays est très riche dans ce domaine, et a trois instituts d'enseignement supérieur des sciences islamiques et coraniques. Les musulmans doivent assumer leur responsabilité envers le Coran, c’est une question d'honneur et de fierté. Nous devons manifester notre foi dans tous les aspects de la vie. Aujourd'hui, les musulmans croient en Dieu mais l'important est que nous sachions à quel point notre foi est réelle ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: