10:27 - July 28, 2020
Code de l'info: 3473633
Téhéran(IQNA)-L'Aïd al-Adha est l'occasion dans les pays islamiques, de faire revivre la tradition du Prophète Ibrahim (AS) et de réfléchir sur des concepts religieux de piété et d'obéissance à Dieu, le Tout-puissant.
Cette grande fête islamique a des noms différents selon les pays et les régions.
 
En Egypte, au Soudan, en Syrie, en Jordanie, au Liban et dans la péninsule arabe qui comprend le Yémen, l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, les Émirats arabes unis et le Qatar, ce jour est appelé Eid al-Adha (fête du sacrifice) et des animaux sont abattus ce jour-là, en souvenir du sacrifice du prophète Ibrahim (as).
 
Dans d'autres pays du Maghreb et au Nigeria, l'Aïd al-Adha est appelé « la grande fête » en raison de la longue période de célébration.
 
En Iran, en référence au grand concept de ce jour qui est l’obéissance aux commandements de Dieu, cette fête s’appelle « Fête du sacrifice ».
 
Au Bahreïn, cette fête est appelée "Fête du Hadj" en raison de son lien avec les cérémonies du pèlerinage et la retraite à Arafat qui est un des rituels du Hadj.
 
En Turquie, on l'appelle "Qurban Bayrami" et à l'approche de la fête, les musulmans turcs se rendent au marché pour acheter des moutons ou des vaches à sacrifier, en fonction de leur statut financier et social.
 
Au Sénégal, en Gambie et dans certaines régions du Mali, cette fête s'appelle Tabaski qui est un mot marocain, d’origines amazighes, chrétiennes et juives, dérivé du mot "Tavaski" ou "Tauska" qui dans la langue amazighe, signifie fête religieuse.
 
Aux Philippines, l'Aïd al-Adha s'appelle « Eid al-Sharia » (fête de la religion), et les musulmans du pays exécutent les prières de l'Aïd avant d'abattre des moutons.
 
En Indonésie, en Malaisie et à Singapour, elle s'appelle « Mari Raya Hadj » et comme dans d'autres pays arabes et islamiques, elle est associée aux cérémonies du Hadj et à la retraite spirituelle à Arafat.
 
En Inde et au Bangladesh, l'Aïd al-Adha est appelé « Fête du sacrifice ». Les réunions familiales de l'Aïd al-Adha ont généralement lieu la nuit car les musulmans, le jour de l’Eid, sont occupés à faire la prière spéciale de ce jour et les sacrifices.
 
Les sacrifices dans ces pays, durent jusqu'à trois jours après le jour de l'Aïd al-Adha, c'est-à-dire du onzième au treizième jour du mois de Zul Hadjeh, période appelée « Ayam Tashriq » dans la tradition musulmane.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: