21:39 - August 04, 2020
Code de l'info: 3473711
Téhéran(IQNA)-Une énorme explosion a eu lieu ce mardi 4 août dans le port de Beyrouth causant des victimes et des dégâts très importants.

 
 
Selon les premières informations des services de sécurité, l’explosion est due à un incendie qui s’est déclaré dans un premier moment  dans un dépôt où était emmagasinée une grande quantité de feux d’artifice. Le feu s’est étendu vers un dépôt contenant du nitrate de sodium ce qui a causé l’explosion.
 
« Quelque 5 tonnes de nitrate de sodium était emmagasinées dans le dépôt après avoir été confisquées… Dans le dépôt avoisinant connu sous le numéro 12, il y avait 10 tonnes de feux d’artifice », ont rapporté des sources sécuritaires dans un premier moment.
 
Dans la soirée, les médias libanais ont rendu compte d’une déclaration du chef de la Sureté générale le général Abbas Ibrahim qui aurait fait état de la présence de 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port, après avoir été confisqué alors qu’elles étaient destinées pour l’Afrique, et qui auraient causé l’explosion meurtrière.
 
Dans un bilan encore provisoire, le ministère de la Santé a fait état de plus de 75 martyrs et de plus de 3.700 blessés dans un bilan encore provisoire.
 
Dans la nuit, les équipes de la défense civile étaient toujours à la recherche de personnes disparues.
 
L’explosion qui a été précédé par un tremblement a été entendue dans la plupart des régions libanaises: la capitale, le Mont Liban, le Metn, le Kesrouan, voire jusqu’au sud du Liban et la Békaa. Il est aussi question que sa détonation a été entendue à Chypres, située à plus de 200 km du Liban.
 
Selon les images diffusées par les télévision, une grande partie du port est détruite et les dégâts ont touché un grand nombre de bâtiments dans la capitale, dont l’aéroport de Beyrouth, l’hôpital américain, le batiment de la société de l’Electricité du Liban…
 
À peu près la moitié des bâtiments de la capitale ont été endommagés, a déploré le maire de Beyrouth. Des routes entières ont été dévastées. Des milliers de batiments endommagés et des centaines de voitures endommagées.
 
« Nous sommes face à une catastrophe », a déclaré le Premier ministre Hassane Diab lors d’une intervention télévisée dans la soirée.
 
« Ce qui s’est passé aujourd’hui ne passera pas sans châtiment. Je vous promets que tous ceux qui sont responsables de cette négligence auront des comptes à rendre », a-t-il affirmé.
 
Il a annoncé le mercredi 5 août journée de deuil national.

Explosion à Beyrouth

 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: