9:58 - August 15, 2020
Code de l'info: 3473800
Téhéran(IQNA)-Après les incendies de deux lieux de culte musulmans, le CFCM a appelé les responsables de mosquées à la prudence.
La semaine a été difficile pour les musulmans de la région lyonnaise. Après un premier début d’incendie dans un lieu de culte musulman la semaine dernière, c’est un autre incendie qui a endommagé la mosquée Essalam du 2e arrondissement de Lyon. La porte d’entrée a été détruite, et l’enquête tend à montrer qu’il s’agit d’un acte criminel, selon le maire du 2e arrondissement de Lyon, Pierre Oliver.
 
Face à cette montée en flèche des actes islamophobes à l’encontre de mosquées, « le CFCM appelle les responsables de mosquées à la sécurisation de leurs locaux et à l’extrême vigilance » indique le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, dans un communiqué.
 
Le CFCM estime que l’on a échappé au pire : « La mosquée Essalam étant située au rez-de-chaussée d’un bâtiment d’habitation, sans la vigilance des voisins et l’intervention rapide des pompiers, l’incendie aurait fait de nombreuses victimes parmi la population », écrit Mohammed Moussaoui qui espère « que l’exploitation du dispositif de vidéo surveillance implanté face à la mosquée permettra de faire la lumière sur les circonstances de l’incendie et d’en identifier les auteurs ».
 
Au-delà de la condamnation ferme de cet acte, le CFCM a appelé « les responsables de mosquées à se rapprocher des référents préfectoraux de sûreté pour sécuriser leurs locaux ». Pour le président de l’institution, la sécurité n’est pas optimale dans les lieux de culte musulmans. « Les responsables des CRCM doivent encourager et accompagner les mosquées de leur région auprès des référents préfectoraux et se rapprocher en cas de difficulté de l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie ».
 
Face à cette situation qui s’aggrave, un rassemblement pacifique sera organisé aujourd’hui dans l’après-midi à l’appel du Conseil des mosquées du Rhône. Dans cette région marquée par une présence forte du groupuscule Génération identitaire, les musulmans veulent dire « non à la haine ». Y aura-t-il une présence politique lors de cette manifestation ? Le CMR « invite l’ensemble de la classe politique, les responsables des cultes et les personnalités de la société civile de la métropole de Lyon à marquer leur opposition à la haine en participant au rassemblement »
 
D’ores et déjà, l’Eglise catholique s’est associée à la peine de la communauté musulmane. Ainsi, Michel Dubost, administrateur apostolique du diocèse de Lyon, a écrit : « Nous n’acceptons pas ! Nous ne nous habituerons pas ! Une fois encore on a mis le feu à une mosquée ! Nous ne connaissons pas les intentions des incendiaires. Qu’ils sachent que rien ne justifie un tel acte. » L’évêque a également appelé « tous les catholiques à se faire solidaires de nos frères et sœurs musulmans ».
 
Outre les lieux de culte lyonnais, d’autres actes ont été constatés cette année. Dix jours avant l’incendie de la mosquée de Bron, le 26 juillet, la mosquée d’Agen avait été, elle, vandalisée.
Tags: islam ، islamophobie ، mosquées ، CFCM
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: