8:12 - August 16, 2020
Code de l'info: 3473810
Téhéran(IQNA)-Le Maroc pourrait s’inscrire dans la lignée des Emirats Arabes Unis en entamant un nouveau dialogue diplomatique avec Israël, rapporte The Washington Post le 14 août dernier. 
Lors d’un entretien téléphonique avec un groupe de journalistes, Jared Kushner, conseiller principal et gendre du président américain Donald Trump, a décrit les échanges diplomatiques au cours des six dernières semaines qui ont précédé la conclusion de l’accord de normalisation des relations entre les Emirats Arabes Unis et Israël, rapporte le média américain. Kushner a ainsi déclaré que « le pacte EAU-Israël était un «brise-glace» qui, espérait-il, serait suivi de mesures similaires par d’autres pays arabes ».
 
Considéré également comme « l’homme de référence » de Trump au Moyen-Orient, Kushner n’a pas précisé quels pays arabes pourraient être les prochains candidats, mais « les responsables du département d’État [américain] ont déclaré que les perspectives probables incluent Oman, Bahreïn et le Maroc ».
 
Ces mêmes responsables ont avancé que « l’Arabie saoudite résistera à la reconnaissance officielle d’Israël » et que « l’Iran et la Turquie, chacun cherchant le rôle de champion musulman, accuseront sans aucun doute les Emiratis de trahir la cause palestinienne ».
 
Pour rappel, les Emirats Arabes Unis et Israël ont convenu le 13 août dernier de normaliser leurs relations dans le cadre d’un accord historique négocié par les États-Unis, en vertu duquel l’État hébreu a accepté de mettre fin à la poursuite de l’annexion de territoire palestinien.
 
Les EAU deviennent ainsi le troisième pays arabe avec lequel Israël entretient des relations diplomatiques après ses accords de paix avec l’Égypte (1979) et la Jordanie (1994).
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: