9:40 - August 17, 2020
Code de l'info: 3473829
Téhéran(IQNA)-Les actes islamophobes se sont multipliés ces derniers jours dans la métropole de Lyon dans le sud-est de la France.   Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne, une commune limitrophe de Lyon, liste les actes islamophobes qui se sont produits ces dernières semaines dans la métropole française.
« En 3 semaines, 2 mosquées incendiées, 1 restaurant tenu par un musulman saccagé et tagué et plusieurs recteurs de mosquées ont reçu des courriers racistes et des menaces de mort », a dénoncé M. Gaci dans un message publié sur son compte Twitter.
 
Vendredi, un rassemblement réunissant plus de 200 personnes, citoyens, élus et représentants des principales religions a eu lieu à Lyon afin de dénoncer la recrudescence d’actes islamophobes dans la métropole lyonnaise.
 
La manifestation de soutien a été organisée suite à l’appel du Conseil français du culte musulman (CFCM). Elle s’est tenue devant la mosquée Essalem de Lyon, visée dans la nuit du mercredi à jeudi par un incendie d’origine « criminelle », avait dénoncé M. Gaci. Une semaine auparavant, c’est la mosquée Omar à Bron, dans la banlieue lyonnaise, qui a été la cible d’un incendie, visiblement d’origine « criminelle » aussi.
 
Pour faire face à la recrudescence des attaques islamophobes, la préfecture du Rhône a pris jeudi une série de décisions visant la sécurisation des mosquées de la métropole de Lyon, avec notamment « l’équipement de toutes les mosquées de caméras de surveillance », « relancer les patrouille militaires dynamiques » ainsi que « organiser des rondes de police autour des mosquées isolées », selon M. Gaci.
 
Le Conseil des Mosquées du Rhône (CMR), a quant à lui exprimé par le biais d’Azzedine Gaci sa « profonde inquiétude devant la montée des actes antimusulmans dans le Rhône », tandis que le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui a dénoncé une « culture qui permet la banalisation des actes antimusulmans ».
 
« Quelques jours après Bron, la communauté musulmane est en émoi devant la multiplication de ces actes de haine et d’intolérance », avait dénoncé Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national de lutte contre l’islamophobie et délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM), cité par Le Monde. « Je ne peux que condamner avec force de tels agissements et adresser toute ma solidarité aux habitants de Lyon, encore sous le choc de ce qui s’est passé à Bron », a souligné M. Zekri.
 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: