9:34 - September 04, 2020
Code de l'info: 3474003
Téhéran(IQNA)-Le ministre de l'Intérieur a condamné cet acte, disant son "dégoût" devant cette découverte mercredi matin.

Alors que le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher s'ouvre aujourd'hui, des tags injurieux et des caricatures ont été découverts sur la grande mosquée de la ville de Tarbes (Hautes-Pyrénées). L'édifice a été vandalisé dans la nuit de mardi à mecredi, confirme auprès de BFMTV.com la mairie de Tarbes.

Des photos de la mosquée ont été diffusées par le compte Twitter du site Dômes et Minarets, qui se présente comme "le journal des mosquées de France". On peut y lire des messages tels que "Islam Dehors", ou des caricatures représentant le prophète Mahomet.


Des "actes odieux de profanation"
Le site d'actualités locales Tarbes7 avait relayé l'information dans la matinée, après que plusieurs responsables politiques ont condamné ces actes.

"Dégoût face à la découverte ce matin de tags injurieux sur une mosquée de Tarbes. Ces actes n’ont pas leur place dans notre République", a tweeté le ministre de l'Intérieur.

"Je suis indigné par ces actes odieux de profanation. J'adresse toutes mes pensées et mon soutien à la communauté musulmane tarbaise, profondément heurtée ce matin", a également tweeté Gérard Trémège, maire de Tarbes. L'élu et le préfet se sont rendus en fin de matinée sur le site de la mosquée vandalisée, précisé à BFMTV.com la municipalité.

bfmtv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: