11:31 - October 28, 2020
Code de l'info: 3474591
Téhéran(IQNA)-Des dizaines de Soudanais ont participé, mardi, à une manifestation dans la capitale Khartoum, au cours de laquelle ils ont qualifié la normalisation des relations avec Israël de "trahison".
L'Agence Anadolu a rapporté que le sit-in avait été organisé par le rassemblement «Soudanais contre la normalisation» (ONG) devant le siège du Cabinet, à Khartoum.
 
Les manifestants ont brandi des banderoles avec des slogans tels que "Al-Quds est à nous, non à la normalisation, non au compromis" et " la normalisation est une trahison".
 
"Le Soudan rejette la normalisation, le gouvernement a pris la décision sans les pouvoirs qui lui permettaient de prendre une telle initiative", a déclaré Arwa Yaqoub, membre de l'assemblée.
 
Elle a poursuivi: "Le gouvernement de transition a trahi tout le peuple soudanais, car cette décision était censée être prise par un gouvernement élu", a expliqué Yaqoub.
 
Elle a souligné que "les décisions ne peuvent pas être imposées au peuple. Nous avons été informés de la normalisation par des médias étrangers, ce qui est une trahison pour le peuple soudanais et un manque de respect".
 
Elle a demandé, dénonçant : "Quel est le bénéfice que la normalisation a apporté à ces pays? Le Soudan est riche en biens qui pourraient suffire à  tous les pays du monde"
 
De son côté, le citoyen Wael Ali, participant au sit-in, a déclaré au correspondant de l'Agence Anadolu: "La normalisation est une erreur et un crime commis par le gouvernement de transition soudanais, avec ses parties militaire et civile. Ce crime sera payé par des générations et des générations."
 
 "La décision soudanaise a été détournée, pour être prise plus longtemps à Washington et à Tel Aviv, et les ressources du pays seront également volées", a-t-il ajouté.
 
Il est à noter que le ministre soudanais des Affaires étrangères désigné, Omar Qamar al-Din, a annoncé vendredi dernier que le gouvernement de transition avait accepté de normaliser ses relations avec l'ennemi occupant israélien, selon l'agence de presse officielle soudanaise.
 
Plusieurs forces politiques soudanaises ont annoncé leur rejet catégorique de la normalisation avec l'occupation israélienne, y compris les partis participant à la coalition au pouvoir.
 
La normalisation du Soudan, des Emirats et de Bahreïn s'est heurtée à un large rejet populaire arabe, la considérant comme une trahison de la cause palestinienne et des constantes et principes de la nation arabo-islamique.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: