11:23 - November 02, 2020
Code de l'info: 3474646
Téhéran(IQNA)-Les violations des droits religieux des musulmans, y compris le droit à l’hijab, et les attaques contre la société civile islamique sous prétexte de lutter contre l'extrémisme, ont révélé l'hypocrisie du gouvernement français dans le domaine de la liberté d'expression.
Dans une interview accordée à Al-Jazeera, le président français, Emmanuel Macron, a tenté d’apaiser les musulmans du monde entier, après ses déclarations anti-islamiques et son soutien aux caricatures insultant le prophète de l'islam.
 
Macron a déclaré que ses propos avaient été déformés et qu’il comprenait les sentiments des musulmans à propos de ces caricatures sans proposer aucune mesure pour empêcher que de telles insultes se reproduisent.
 
Macron a déclaré : « La France a été la cible d'extrémistes, au nom de l'islam, dans trois attentats terroristes qui ont fait du tort à la population de ce pays, la France est attachée à la liberté de pensée et de religion, et s'efforce de garantir les droits politiques et sociaux des individus, quelle que soit leur religion. Mon pays n’a aucun problème avec aucune religion, et les adeptes de toutes les religions y vivent en toute liberté. Dessiner des caricatures de personnalités politiques et religieuses fait partie de la liberté d'expression, et des caricatures de personnalités chrétiennes et de rabbins juifs ont été publiées à plusieurs reprises dans des magazines, dont Charlie Hebdo. Macron avait annoncé le mois dernier, que l'islam était en crise dans le monde, et avais appelé à une répression du « séparatisme islamique ». Suite au soutien de Macron à la publication des caricatures sous prétexte de liberté d'expression, de nombreux responsables et personnalités musulmanes ont appelé au boycott des produits français, incitant des dizaines de milliers de musulmans au Pakistan, au Bangladesh et en Palestine, à protester contre le gouvernement.
 
L'analyste politique principal d'Al-Jazeera, Marwan Bashara, a écrit dans une analyse : « Les remarques de Macron semblaient être une tentative pour clarifier sa position sur des questions très importantes pour la France et le monde islamique. La France persécute les musulmans depuis des décennies, sous le prétexte de la liberté d'expression et des principes de laïcité, et les restrictions sévères sur l’hijab dans les écoles, les universités et les bureaux, sont des exemples clairs d’atteintes aux libertés religieuses et la preuve des mensonges de Macron. En France, le foulard est interdit dans les écoles ainsi que chez les employées du secteur public, et les musulmanes ne sont pas autorisées à comparaître au tribunal ou au parlement en portant l’hijab. 
ارزش‌های انسانی و مدنی، قربانی دورویی دولت فرانسه
Alexis Paulin, analyste politique et fondateur du site d'information Le Monde Moderne, a déclaré à Al Jazeera : « Nous pensons en France, que toutes les religions sont égales et que les symboles religieux ne doivent pas être affichés en public ».  
 
Certains responsables gouvernementaux ont demandé la démission de Nicolas Caden, directeur de l'Observatoire de la laïcité en France, qui avait critiqué le traitement récent des musulmans par le gouvernement.
ارزش‌های انسانی و مدنی، قربانی دورویی دولت فرانسه
Dans un environnement où l'islamophobie est justifiée par la liberté d'expression, les musulmans sont visés par toutes sortes de discriminations. Le gouvernement français mène actuellement une politique d'aliénation des musulmans qui doivent constamment prouver qu’ils méritent leur citoyenneté à la société et au gouvernement français. 
 
Tant que la France considèrera les musulmans comme la « cinquième colonne » et les exclura de la lutte contre l'extrémisme, et tant que le gouvernement utilisera les attaques extrémistes à ses propres fins politiques dans la perspective des élections de l'année prochaine, le pays s’éloignera des valeurs fondamentales de cohésion, de paix sociale et civile, et de dialogue, et avancera vers les tensions religieuses, la violence et la désunion.
Tags: islamophobie ، islamophobie politique ، ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: