8:28 - November 04, 2020
Code de l'info: 3474658
Téhéran(IQNA)-Le groupe takfiriste Daech a revendiqué la responsabilité de l’attaque de Vienne dans un communiqué diffusé sur Telegram.
L’attaque commise le soir du lundi 2 novembre en plein cœur de la capitale autrichienne par au moins un assaillant a fait quatre morts et 22 blessés, selon le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer.
 
L’assaillant a été abattu par la police. Il portait un faux gilet d’explosifs.
 
Selon M. Nehammer, l’assaillant Kujtim Fejzulai avait été condamné à 22 mois de prison en avril 2019 pour avoir tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre Daech.
 
Autrichien et Macédonien du Nord, il a été  libéré en décembre dernier après avoir persuadé les autorités qu’il avait renoncé à ses projets jihadistes takfiristes.
 
Un homme et une femme âgés, un jeune passant et une serveuse ont été tués de sang-froid, et parmi les 22 blessés, trois sont dans un état grave, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Karl Nehammer, lors d’une conférence de presse.
 
Selon des témoins, l’attaque, commise dans six lieux distincts de Vienne, à proximité de la synagogue du centre-ville, a été perpétrée par plusieurs assaillants qui ont ouvert le feu avec des armes automatiques contre la foule dans des bars, alors que de nombreuses personnes profitaient d’une dernière sortie nocturne avant l’entrée en vigueur d’un couvre-feu destiné à enrayer la propagation du coronavirus.
 
Les autorités, de leur côté, n’excluent pas que l’assaillant abattu ait pu bénéficier de l’aide d’autres personnes armées.
 
Quatorze personnes ont été arrêtées en Autriche.
 
En coordination avec les autorités autrichiennes, deux jeunes hommes suisses de 18 et 24 ans ont été arrêtés mardi à Winterthour, près de Zurich, dans le nord de la Suisse.
Tags: Daesh ، attaque ، Vienne ، terrorisme ، takfiri
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: