9:01 - November 08, 2020
Code de l'info: 3474695
Téhéran(IQNA)-Un maître coranique iranien, Abbas Salimi, a transmis le message de la communauté coranique iranienne aux insulteurs du Noble Prophète de l’islam (psl) indiquant qu’en absence d’une excuse les offenseurs doivent attendre un mauvais sort.

 Voici le message de cet activiste coranique :

Nous nous trouvons à ce moment à Mehr, un immeuble dans une rue de Téhéran qui s'appelle toujours Neuphle-le-Château, à quelques mètres de l'ambassade de France en République Islamique d'Iran, de l'autre côté de la rue.


Par là, nous transmettons le message des activistes coraniques iraniens à M. Macron ! certes parce que nous sommes polis : M. Macron! insulter le grand Prophète du monde, pas seulement celui de l'islam, parce que sans nul doute il est le Prophète du monde entier, insulter le Prophète est considéré comme offense au niveau des relations internationales, aussi bien que dans les lois nationales et les lois religieuses.


Ne crois pas que tu n'as pas insulté le Prophète, ton soutien comme un responsable dont le pouvoir prendra bientôt fin, est l'une des plus grandes offenses et donc impardonnable, sauf si tu t'excuses et tu te repent.


Si tes conseillers t'avaient donné quelques bons conseils. S'ils t'avaient dit de consulter au moins les points de vue des savants et des grands hommes de France sur le Noble Prophète de l'islam avant de soutenir officiellement et ouvertement les offenseurs.


Si tu avais lu le point de vue d'Alexandre Duma, grand écrivain français, qui considère notre cher Prophète comme le "Miracle de l'Orient", comme une personnalité avec hautes qualités et dont la religion abonde en points moraux sublimes.

 

S'ils t'avaient dit de lire le point de vue de Jean Jacques Rousseau, fameux philosophe français qui dit : "Quand on voit le Prophète de l'islam réciter le Coran d'une belle voix et définir les préceptes coraniques d'une belle expression, on doit se prosterner devant lui et lui dire : ô Prophète ! guide-nous vers ce lieu sublime et glorieux pour nous sauver des abimes."

 

S'ils t'avaient dit de lire au moins une fois les idées des savants comme Lamartine et le beau point de vue de Victor Hugo pour savoir ce qu'il dit dans un poème sur notre Prophète et le Prophète du monde. "Il était tellement grandiose qu'il ne blâmait jamais personne et en passant par les rues tous les passants le saluaient."

 

Et sous prétexte de la "liberté" et de la "république", tu autorises toute offense envers ce Prophète. A juste titre, tu as non seulement opprimé ainsi la France, l'histoire française et le peuple français, mais tu as trahi et la "liberté" et la "république". Comment ne pas te blâmer?


Nous te dénonçons et nous exprimons nos regrets en même temps, parce que tu as choisi d'être un chef d'Etat malheureux dans l'histoire de France et dans celle du monde et tu dois être sûr que dans le jour que le Coran appelle و تسود وجوه tu aura le visage noirci.

 

Tes conseillers devaient t'apprendre que le Prophète de l'islam était si aimé et respecté par Dieu que le Coran, comme dernier livre divin ne parle pas de lui par un seul nom. Dans tout le Coran, depuis le début jusqu'à la fin, Dieu emploie un même terme pour tous les prophètes, Ô Adam, Ô Noah, Ô Abraham, Ô Moïse, Ô Jésus, Ô Jonas, Ô David, alors qu'Il emploie pour notre Prophète le terme Ô prophète, Ô messager, Ô l'enveloppé ou Ô le revêtu d'un manteau.


Tu n'as pas compris ce qu'est ce Prophète chez le Dieu de tout l'univers.

3932925

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: