9:23 - January 18, 2021
Code de l'info: 3475470
Téhéran(IQNA)-L’amendement de la députée LREM visant à interdire le voile aux fillettes a été jugé non recevable par la commission qui doit examiner le projet de loi contre les séparatismes.

Ces amendements ne pourront pas protéger les jeunes filles du port du voile… Ils ont été jugés irrecevables par la commission de l’Assemblée nationale.

Cette même commission s’occupe d’examiner le projet de loi contre les séparatismes islamistes. Aurore Bergé, à l’origine des amendements, l’a elle-même annoncé ce dimanche 17 janvier, relate BFMTV.

« Nous savions qu'il y avait un risque que nos amendements ne puissent être examinés. Ce sera le cas puisqu'ils ont été déclarés irrecevables par la commission spéciale car sans rapport direct légistique avec le projet », ont rédigé Aurore Bergé et son collègue, Baptiste Moreau, dans un communiqué.

Le projet visait à « interdire le port de tout signe religieux ostensible par les mineurs dans l'espace public » mais aussi à « interdire le port de tout habit ou vêtement qui signifierait pour les mineurs l'infériorisation de la femme sur l’homme ».

La députée LREM a assuré vouloir « garantir que notre République protège tous ses enfants et notamment ses filles, dont trop d'entre elles voient leur avenir entravé par un islamisme qui progresse dans notre pays ».

valeursactuelles

Tags: hijab ، filles ، amendement ، LERM
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: