9:23 - January 23, 2021
Code de l'info: 3475516
Téhéran(IQNA)-La ville de Karachi a été le jeudi 21 janvier le théâtre d’une énorme manifestation pour protester contre la normalisation entreprise par certains pays arabes avec ‘Israël’, et pour exclure l’éventualité que le Pakistan leur suive le pas.
La manifestation a été organisée à l’appel du Mouvement de la démocratie pakistanaise et de l’Association des ulémas de l’islam. Elle s’est arrêtée aux alentours du mausolée du fondateur du Pakistan, Mohamad Ali Janah.
 
Une importante manifestation avait eu lieu le mois d’août dernier à Islamabad pour protester contre la normalisation entreprise par certains pays arabes.
 
Le mois de septembre dernier, le Premier ministre Omran Khan a assuré que son pays restera attaché à sa position traditionnelle, assurant que « les Palestiniens ont été opprimés, privés de leurs droits et leur terre leur a été usurpée ».
 
Il a rappelé les recommandations du fondateur du Pakistan qui avait assuré que « le Pakistan ne reconnaitra Israël que s’il donne aux Palestiniens leurs droits, via un règlement juste ».
 
« Que ceux qui veulent reconnaitre Israël le reconnaisse. Jamais le Pakistan ne le reconnaitra », avait affirmé M. Khan. Les médias pakistanais avaient fait état de pressions exercées par l’Arabie saoudite sur son pays pour l’amener à normaliser avec l’entité sioniste. En retirant un prêt que Riyad avait accordé aux Pakistanais.
 
Riyad tente de faire passer quelques arabes et islamiques dans le giron de la normalisation avec Israël, pour justifier la sienne au motif du consensus arabe ou islamique. Faute de quoi, elle risque de perdre son leadership du monde arabe et islamique.
 
Depuis septembre 2020, 4 pays arabes ont normalisé leurs relations avec l’entité sioniste, les Emirats arabe unis, le Bahreïn, le Soudan et le Maroc.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: