8:44 - March 19, 2021
Code de l'info: 3476123
Téhéran(IQNA)-La Grande Mosquée de Paris a quitté le CFCM l’accusant de « coup de force » de « manière illégale ».

A travers un communiqué officiel, la Grande Mosquée de Paris et trois fédérations fondatrices du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

COMMUNIQUÉ – La Grande Mosquée de Paris et trois autres fédérations nationales fondatrices quittent le Bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM) : pic.twitter.com/POl9OhI2Yx

— Grande Mosquée de Paris (@mosqueedeparis) March 17, 2021



« Retrait définitif des fédérations fondatrices du Bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM)

Le président du CFCM, Mohammed Moussaoui a décidé unilatéralement de tenir ce jour mercredi 17 mars 2021 une réunion du bureau exécutif du CFCM pour désigner l’aumônier national des prisons.

Cette réunion a été organisée en dépit du bon sens, de manière illégale et contre l’avis des principales fédérations fondatrices.

Les fédérations fondatrices ont émis à Monsieur Mohammed Moussaoui à plusieurs reprises de fortes réserves sur cette initiative qui n’était en rien justifiée. Elles l’ont préalablement informé de leur refus de participer à cette réunion.

Ce coup de force malheureux et inacceptable met en péril le bon fonctionnement de l’instance représentative.

Aussi, les fédérations soussignées, en dénonçant cette attitude totalement illégale et irresponsable, annoncent leur retrait définitif du bureau exécutif du Conseil français du culte musulman à compter de ce jour.

FÉDÉRATIONS SIGNATAIRES

Fédération Française des Associations Islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA)
M. Assani FASSASSI

Fédération de la Grande Mosquée de Paris
M. Chems-eddine HAFIZ

Musulmans de France (MF)
M. Amar LASFAR

Rassemblement des Musulmans de France (RMF)
M. Anouar KBIBECH »

alnas

Tags: mosquée ، Paris ، CFCM ، coup de force
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: