9:19 - April 25, 2021
Code de l'info: 3476463
Téhéran(IQNA)-Des affrontements intenses se poursuivent à l’ouest de Maarib. Les mercenaires de la coalition d’agression saoudienne ont préféré prendre la fuite, avec pour prétexte le coronavirus.

Yémen : les commandants saoudiens fuient Maarib

Les combattants yéménites ont accéléré leur percée au nord-est et à l’est de Sirwah, en durcissant l’étau autour des mercenaires saoudiens.

Si les combattants yéménites réussissent à repousser les mercenaires et à entrer dans la ville stratégique de Maarib depuis l’Ouest, les Saoudiens devront s’attendre à une défaite humiliante après six ans d’agression et d’occupation.


Voici les plus récentes évolutions qui se sont produites en banlieue de Maarib :

- epuis l’est de Sirwah, les combattants ont lancé une série d’assauts pour finalement pouvoir reprendre une partie des monts d’al-Balaq al-Qabli.
- Les mercenaires de l’Arabie saoudite ont entamé une nouvelle opération, depuis le centre des monts d’al-Balaq al-Qabli et le nord du barrage de Maarib, afin de repousser les combattants des localités qu’ils viennent de reprendre.
- Les combattants yéménites se préparent à prendre le contrôle des monts d’al-Massariya et d’al-Bass pour ainsi réduire sa distance avec Maarib jusqu’à un kilomètre.
- Au nord-est de Sirwah, les combattants ont pu saisir le camp de réfugiés de Dhaneh via le mont de Dach al-Haqan.
- Les combattants yéménites se préparent à sécuriser le camp de réfugiés d’al-Sweïda et le mont d’al-Khachab en vue de renforcer leur position sur la route Hilan-Maarib.
- À l’est du mont de Hilan, un convoi appartenant à la coalition d’agression saoudienne est tombé dans une embuscade. Mansour al-Hanaq, un député du Parlement du gouvernement démissionnaire, a été blessé et transféré en Arabie saoudite.


Selon les sources sur place, plus les combattants yéménites s’approchent de Maarib, plus les commandants à la solde de l’Arabie saoudite s’en retirent sous prétexte du coronavirus.

Au moins 28 mercenaires pro-saoudiens dont des officiers de haut rang ont été tués et des dizaines d’autres blessés lors des affrontements.

Au moment où Riyad se rapproche d’une défaite cuisante à Maarib, l’envoyé spécial des États-Unis pour le Yémen, Tim Lenderking, a appelé à une désescalade de la violence. Il a exhorté les parties belligérantes à mettre fin à leurs affrontements afin de « rendre le terrain propice à la livraison des aides humanitaires aux habitants de Maarib ».

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: